Logo Sensation Rock

GORILLAZ, The Fall

EMI/2011

De l’usage de l’iPad. Voilà comment aurait pu s’intituler le nouvel et annoncé comme dernier opus de Gorillaz. Disponible en téléchargement gratuit depuis décembre 2010, l’album sort maintenant sous format physique.
Entièrement composé sur iPad lors de la tournée de Gorillaz par l’hyperactif Damon Albarn, cet essai se rapproche d’avantage des premières productions du groupe. Les featurings hip-hop sont absents (on a bien essayé de faire rentrer De La Soul dans l’iPad mais on n’a pas trouver la connexion USB).
Après le très électro Phoner To Arizona d’ouverture, on est heureux de retrouver la voix plaintive de 2D sur Revolving Doors, savant mélange de synthés des 80’s et de ukulélé.
Puis vient Hillbilly Man, morceau hybride commençant comme une ballade folk et qui se termine en effusion électro. Albarn tire totalement profit des sons synthétiques produit par l’outil de Apple pour nous livrer des morceaux planants comme Little Plastic Bags ou California and the Slipping Sun. Ou encore avec Amarillo sonnant comme un voyage dans les profondeurs de l’océan. Eric Serra peut aller se noyer. Et comme toujours, le leader de Blur s’offre une ouverture vers d’autres horizons musicaux avec le très country Bobby In Phoenix.
Album écrit et enregistré en un mois, The Fall ne se ressent pas de cette urgence. Et Damon 2D Albarn démontre qu’un iPad peut servir à autre chose qu’à caler l’armoire comtoise de votre grand-mère.

Total
0
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :