Logo Sensation Rock

Squirrel Flower, Tomorrow’s Fire

Derrière le projet Squirrel Flower, se cache l’identité d’une jeune autrice/compositrice américaine du nom d’Ella O’Connor Williams. Les inconditionnels des Cardigans, de Cheryl Crowe et autres Anna Calvi devraient, à l’écoute des compos de Squirrel Flower, y trouver facilement leur compte.
La jeune américaine vient de sortir son nouvel effort baptisé Tomorrow’s Fire, deux ans après Planet I et trois après I Was Born Swimming.

Sur cet album, n’en déplaise aux amateurs de musique noisy, pas de rock qui déchire sa race ou qui indispose les voisins, mais tout de même des guitares qui grondent et éructent quelques sons crades. Des grattes bien accompagnées par la voix touchante et sensuelle d’Ella qui, dès le début avec la ballade I Don’t Use A Trash Can, nous ensorcelle autant qu’elle nous envoûte. Émotion à fleur de peau et recueillement sont ainsi au menu de ce morceau inaugural, à l’instar d’Almost Pulled Away et What Kind Of Dream Is This qui sont aussi de formidables ballades.

Ella, sans pour autant porter le nom Fitzgerald, jouit dans Tomorrow’s Fire d’un supplément d’âme à nul autre pareil, celui qui vous charme et vous fait sentir étrangement bien. Enfin cessons là ce petit clin d’oeil à la célèbre chanson de France Gall car, assurément, c’est bien de rock dont on parle! Ella passe en effet la surmultipliée avec Full Time Job et encore plus sur l’excellent Alley Light qui, à force de faire son trou, est devenu un tube en puissance. Anna Calvi et les Pretenders n’ont qu’à bien se tenir, leur réputation en grand danger! De la personnalité et du coffre vocal également sur le non moins musclé Intheskatepark prouvant, s’il en était besoin, que Squirrel Flower ne donne pas que dans le sentimental.

Canyon laisse s’épanouir des guitares aériennes et clinquantes, alors que When A Plant Is Dying et What Kind Of Dream Is This se veulent plus relâchés et limpides. Guitare et voix d’Ella font retomber la pression, bien que celle-ci ne soit pas franchement à son maximum. What Kind Of Dream Is This, à l’image d’I Don’t Use A Trash Can, compte parmi les instants d’anthologie de Tomorrow’s Fire au cours desquels, indubitablement, l’émotion est à son paroxysme. Finally Rain, ballade de conclusion, ne saurait démentir cette extasie.

Pour les uns la confirmation attendue d’un potentiel, pour les autres une vraie révélation avec laquelle il faudra compter, Squirrel Flower ne laissera personne indifférent. Tomorrow’s Fire va indéniablement permettre à Ella O’Connor Williams de grimper les échelons, méritant amplement d’être reconnue comme le furent Cheryl Crowe ou Nina Persson par le biais des Cardigans. Squirrel Flower: deux mots magiques à bien retenir!

Tomorrow’s Fire ou l’éclosion d’une voix qui en touchera plus d’un!

Notre sélection: I Don’t Use A Trash Can, Alley Light, When A Plant Is Dying, What Kind Of Dream Is This.
Jean-Christophe Tannieres

Total
0
Shares
Related Posts
Read More

CALEXICO, Algiers

City Slang/2012 Une seule écoute suffit parfois à vous faire aimer un disque, à l’adopter tout de suite,…