Logo Sensation Rock

Miles Kane / Change the show

Figure majeure de la scène rock indie britannique depuis près de 20 ans en solo, en groupe (The Rascals) ou avec des super groupes (Last Shadow Puppets, The Jaded Hearts Club), le quatrième album solo de l’artiste justifie son nom tant le virage adopté est spectaculaire pour ne pas dire déroutant.

Quatre ans après Coup de grâce, qui avait quelque peu déçu les fans, c’est avec Tears are falling que débute notre écoute. Single étonnant qui ressemble à Four Out of Five des Artic Monkeys et qui nous plonge avec ses sonorités dans les années 1960-1970, où hante les héros de Miles. L’ensemble est imparablement chic et pop. Difficile d’imaginer que nous venons peut-être de commencer par le meilleur. Don’t let get it me you down est un single chatoyant et rythmé mais qui laisse un peu sur sa faim, et Nothing’s Gonna Be Good Enough semble résumer les marqueurs de ce disque : des cuivres, des chœurs, des pianos rock mais une guitare en retrait (malheureusement). See ya when I see Ya prolonge ce voyage dans le temps « lennonien », avant que l’hommage aux sixties se poursuive avec des morceaux souls dansants (Never Get Tired Of Dancing, Tell Me What You’re feeling).

Ce parcours temporel continue avec une ballade rétro, Coming Of Age, qui met la voix de l’artiste à l’honneur, mais le morceau semble quelque fois confus. Le tempo et les arrangements nous plongent dans cette époque bénie, mais la recherche constante d’un « feel good » et la quête d’une perfection dans la production porte préjudice à l’ensemble. C’est surtout vrai dans la seconde partie de l’album où les morceaux semblent tous se ressembler, abusant parfois des effets évoqués (Change the show, Constantly) et semblant quelque peu se proroger. La dernière piste Adios Ta-ra ta-ra, plein de soul langoureuse, plus punchy, est agréable à écouter mais sans être mémorable, contribuant à renforcer le caractère homogène et sans relief de l’ensemble, en dépit du soi apporté à l’ensemble.

Un album et un projet ambitieux qui interpelle, surprend l’auditeur mais qui déçoit quelque peu l’amateur de guitares : nul doute que ce musicien renommé et doué peut montrer autre chose et renouer avec un terrain rock qui nous a tellement plu. Miles Kane do it.

Julien Lagalice.

Artiste : Miles Kane

Catégorie : album rock

Genre : indie rock

Label : Virgin EMI

Date de sortie : 21-01-22

 

Total
1
Shares
Related Posts