Logo Sensation Rock

Nathaniel Rateliff And The Night Sweats, The Future

L’absence de Nathaniel Rateliff n’aura pas été très longue depuis ce fameux album intimiste dédié à son ami Richard Swift. On avait pu apprécier de somptueux morceaux tels qu’And It Still Alright (titre de l’album), What A Drag ou encore le sublime Time Stand. Désormais, la période de recueillement est terminée et l’américain a décidé d’aller de l’avant même si, on peut aisément l’imaginer, Richard Swift fera toujours partie de ses pensées. Nathaniel nous revient donc avec ses Night Sweats, trois ans après l’album Tearing At The Seams et cinq après A Little Something More From. On se souvient de You Worry Me, single extrait de Tearing At The Seams, qui avait fait sensation en 2018, faisant souffler un vent de fraîcheur sur la soul et la musique de manière plus générale.

Ce nouvel effort de Nathaniel Rateliff et des Night Sweats, leur troisième donc, a pour titre The Future. Les 11 morceaux qui le constituent ont été composés durant la pandémie alors que personne ne savait de quoi demain serait fait, d’où ce propos de Nathaniel qui explique le titre: “The Future vient de ce que durant la période que nous vivions le futur demeurait incertain, mais je voulais tant bien que mal garder espoir et composer d’un endroit qui justement apporte cet espoir.” Quant à l’enregistrement, il s’est déroulé près de Denver, dans le propre studio de Nathaniel Rateliff. C’est en voisins que les Night Sweats sont venus prêter main forte à leur leader, tous habitant dans le coin, ce qui a grandement facilité le processus d’enregistrement.

The Future ne présente aucune surprise, résolument soul jusqu’au bout des ongles. Les cuivres, comme dans tout album soul qui se respecte, dominent les débats presque sans partage. Une omniprésence qui a fait dire à Nathaniel: “les cuivres étaient tellement forts et abondants que nous avons été contraints de leur attribuer une pièce spéciale, qui leur était entièrement dédiée.” C’est pourtant dans un style country, tout en guitare, que débute cet album avec le morceau The Future, sur lequel l’influence Bob Dylan est palpable et saute immédiatement à l’oreille. S’ensuit le remuant Survivor, single dévoilé bien avant la sortie, très jumeau de You Worry Me mais surtout, sur ce The Future, d’I’m On Your Side. Nathaniel Rateliff fait là étalage de toute sa verve, l’émotion d’And It Still Alright ayant fait place aux cris et à la vivacité du chant.

Néanmoins, le Nathaniel cuvée 2020 n’est jamais très loin, exemple sur Baby I Got Your Number où la guitare sèche semble faire jeu égal avec les cuivres. Baby I Got Your Number figure parmi les belles ballades de cet album, à l’image de Face Down In The Moment, Love Me Till I’m Gone ou encore What If I estampillé Marvin Gay. Oh I et So Put Out nous gratif    ient également de moments délicieux de soul. A l’instar de Curtis Harding, Nathaniel Rateliff s’impose de nouveau comme le maître actuel incontesté du genre. Conclusion en apothéose sur le virevoltant Love Don’t, long de 5 minutes 10. Tout le monde est au max de ses possibilités, au sommet de son art, Nathaniel le premier que l’on avait jamais entendu aussi déchaîné. Pour un épilogue en trombe, c’en est un et un vrai de vrai!

Quel plaisir de retrouver Nathaniel Rateliff en pleine peau, si morose et déprimé l’avions-nous laissé avec And It Still Alright. Tout comme Tearing At The Seams en 2018, The Future fait pleuvoir sur nos âmes engourdies une foultitude d’ondes positives. The Future de Nathaniel Rateliff And The Night Sweats: l’album soul du présent comme du futur avecc lequel, sans nul doute, il faudra compter longtemps encore!
-Jean-Christophe Tannieres

Total
1
Shares
Related Posts
Read More

SPECTRALS, Sob Story

Wichita/PIAS/2013 Secondé par la moitié de Girls Chet “JR” White, Spectrals sort un second album catchy à l’effet…
Read More

BLOC PARTY., Four

French Kiss/Coop/PIAS/2012 Retour du groupe anglais mené par Kele Okereke, victime il y a quelques temps d’un album…