Madi Diaz / History Of A Feeling

Faisons connaissance, si ce n’est déjà fait, avec une petite folkeuse patentée de Nashville. Son nom 
est Madi Diaz et le moins que l’on puisse dire est que cette songwriteuse américaine a des choses 
à dire, même à revendiquer. En quelques mots, Miss Madi n’a pas sa langue dans sa poche!

Très discrète et confidentielle jusqu’à présent, la folkeuse de Nashville a notamment déjà à son actif 
un LP baptisé Phantom paru en 2014 et un EP It’s Ok To Be Alone en 2018. Le 27 août dernier, chez 
le label Anti, est sorti l’album History Of A Feeling, lequel comporte 11 morceaux.

Madi Diaz ou l’art du contraste, mettant des paroles acerbes et fielleuses sur des musiques planantes 
avec, de temps à autres, une voix langoureuse et attendrissante. Dans ce nouvel effort, la songwriteuse 
parle d’amour et plus exactement du versant sombre des rapports entre deux personnes amoureuses. 
Madi met des mots sur ce qu’elle ressent, se purifie et se guérit par l’écriture. Resentment et le très 
court Rage (morceau d’introduction de l’album) en sont d’éloquents exemples.

On ira même jusqu’à oser une comparaison, curieuse mais pertinente, avec une certaine PJ Harvey. 
Pas tellement du point de vue musical mais plutôt sur le plan de l’engagement dans les paroles. 
Assez proche de Kesha et de Miranda Lambert, Madi a su s’affranchir (dans le bon sens du terme), 
faisant son chemin seule comme une grande et à Nashville, on peut en être sûr, il y a de quoi faire son 
trou dans l’univers musical folk!

Sur History Of A Feeling, Madi Diaz oscille entre éclats de voix porteurs (Crying In Public, Man In Me) et 
timbre maîtrisé à la perfection (Forever, History Of A Feeling ou même, c’est là le grand paradoxe, Resentment).

Saisissant contraste également dans la musique, entre morceaux interprétés guitare/voix et compos
 avec orchestration recherchée: Man In Me se démarque de Woman In My Heart, Think Of Me ou encore 
de Nervous, ces trois compos frisant pratiquement le rock.

L’américaine, dans son besoin de cracher son venin, ne s’appesantit pas uniquement sur une relation
 amoureuse chaotique, elle crie toute sa rage face à n’importe quelle dérive possible et imaginable, 
hurlant son dégoût de toute injustice qui puisse exister sur Terre. Dans le morceau intitulé Rage, Madi se 
prend à prononcer le mot « fuck ». Inutile de traduire, on devinera sans encombres ce que cela veut dire!

Un ressentiment qui s’entend encore dans Man In Me où Madi déverse, d’une voix décidée et sûre d’elle, 
un flot de paroles ininterrompues.

Néanmoins, cet album accorde une place de choix à l’émotion et à la pondération. Forever exprime cette 
accalmie des sentiments de colère et de frustration. Dès le début du morceau, on est immédiatement pris 
dans un tourbillon d’émotion autant par la guitare que par la voix de Madi, l’ensemble folk s’accordant à l’unisson.

Story Of A Feeling ainsi que Do It Now (compo jouée au piano dans laquelle Madi est accompagnée de chœurs 
masculins) s’avèrent du même acabit, à l’instar de l’enjoué Crying In Public. Madi Diaz prouve qu’elle est heureuse 
de donner, de chanter, qu’elle ne fait pas que dévider du mécontentement et du ressentiment.

Les performances musicales de la folkeuse américaine font inévitablement penser à Laura Marling dont le 
timbre de voix ne se trouve guère éloigné de celui de Madi Diaz.History Of A Feeling démarre par une intro 
rageuse (le titre Rage lui va à ravir) et se termine de la façon la plus posée et limpide qui soit avec le somptueux 
Do It Now qui, au même titre que Forever et Crying In Public siègent parmi les meilleurs morceaux. De véritables 
joyaux de folk comme on les aime!

Dans un plus ou moins proche avenir, il ne serait pas surprenant de voir Madi Diaz propulsée en un rien de temps 
sur la scène folk américaine, voire internationale. Ce petit bout de femme, fleuron musical supplémentaire de Nashville 
(haut lieu de la musique américaine profonde qui, soit dit en passant, ne manque pas de glorieux représentants), montre 
avec brio toute l’étendue du talent qu’elle recèle. Mieux vaut tard que jamais sera-t-on tenté de dire mais il est tout de même 
regrettable que ce potentiel n’explose que maintenant. Bon c’est ainsi, on ne refait pas le passé musical rien qu’avec des si!

Avec History Of A Feeling la folk tient, en la personne de Madi Diaz, une valeur sûre qui peut se targuer, sans crainte de la 
vantardise, de bientôt devenir l’égale de Julia Jacklin, Maple Glider et bien évidemment Laura Marling (et la liste de ces grandes 
folkeuses pourrait être encore plus exhaustive).

Madi Diaz, folkeuse de Nashville: une diva émergente à suivre pas à pas, cela commençant par s’imprégner de cet opus 
History Of A Feeling. L’épopée de Madi Diaz, bien qu’entamée tardivement, n’en est encore qu’à ses prémices!
Total
1
Shares
Related Posts

VILLAGERS, {Awayland}

Domino/PIAS/2013 Deuxième album très attendu de Conor O’Brien. L’Irlandais va-t-il passer le cap si difficile de second opus,…

DOMINO_E, Domino_e

Wooden Home Records/2012 Un duo garçon-fille délivre un premier album captivant, mélodique, mélancolique et noisy, fait à la…
%d blogueurs aiment cette page :