Logo Sensation Rock

Trigones Plus, L’ombre De L’horloge

Une surprise nous est arrivée, de celles auxquelles on ne s’attend pas! Histoire de ne pas faire durer le suspense trop longtemps, il s’agit du premier LP des lyonnais de Trigones Plus. Il intervient après deux EPs: Vision Humaine (2014) et Sans Consentement (2017). Pour rappel, Trigones Plus est un trio constitué d’Enzo Lambert (chant, guitare), Randy Mejias (guitare) et de Tony Lambert (batterie).

Cet album de 10 compos est baptisé L’ombre De L’horloge, titre déjà donné à un single dévoilé en novembre de l’année dernière. À l’époque, on était loin de penser qu’un LP ferait son apparition mais on l’espérait vivement. Eh bien voilà, L’ombre De L’horloge version album est là!

Suite à cette parution, le trio lyonnais a prévenu son auditoire: « ne soyez pas surpris de trouver, dans un seul morceau, des sonorités rock et puissantes pour basculer, d’un seul coup, vers des sons aériens et entêtants, le tout avec une touche d’électro. » Que nos trois petits gones se rassurent, on n’est pas surpris, ces jonglages de styles musicaux faisant tout le charme d’une compo et d’un album intégral. D’ailleurs, le single L’ombre De L’horloge apportait un bel éclairage dans l’optique des futurs morceaux.

Les textes de Trigones Plus touchent juste, tapent en plein dans le mille, touchent des points sensibles. Ils évoquent des sujets tabous mais qui pourtant, au plus profond de leurs âmes, émeuvent les trois membres. L’écriture de ces textes est essentiellement confiée à Cinthia Marufo qui, de manière discrète, fournit un travail considérable et sans pour autant tirer la couverture à elle-même comme certains auteurs/compositeurs seraient tenter de le faire.

À tout seigneur tout honneur, L’ombre De L’horloge ouvre le feu dans un cadre spatial impulsé par des claviers. Dès les premières notes de ce morceau, le charme de ce trio lyonnais nous envahit aussitôt. On se dit: « ça, ça ne peut qu’être génial! » Eh oui, ça l’est effectivement! La voix d’Enzo nous enveloppe littéralement couplée au son des claviers. Quatre minutes trente-huit de bonheur pour commencer, on ne pouvait pas imaginer meilleur début!

L’ombre De L’horloge est presque une ballade alors que Le Grand Voyageur est interprété dans une cadence plus entraînante. Les guitares sont de sortie, le gros rock de rigueur.

Retour des boucles synthétiques sur Black Horse, un titre anglais mais avec des paroles en français. Le morceau démarre doucettement dans un duo claviers/voix pour d’un seul coup d’un seul virer en rock grondant. Black Horse n’est pas la compo la plus longue, bien qu’elle dure cinq minutes. En quelques notes, on passe d’une ambiance langoureuse à un son tonitruant, fabuleux ce Black Horse!

Les thèmes qui fâchent, on y vient. Internaute Interné aborde les dérives engendrées par l’univers du net et qui peuvent conduire à la folie pure et simple. Du point de vue musical, Internaute Interné est cent pour cent rock avec de puissants riffs de guitare et la voix criarde d’Enzo s’élevant contre les ravages d’Internet sur notre système nerveux.

Rock et Noël font apparemment bon ménage: la chanson enfantine Petit Papa Noël est tournée en dérision. Enzo Lambert chante les mots suivants: « petit papa Noël, quand tu descendras du ciel, n’oublie pas de m’apporter ce que j’ai vu à la télé. » On devine aisément que certaines émissions télévisuelles en prennent pour leur grade!

Moment d’anthologie sur cet opus qui n’en manque pas: l’excellent dyptique Cousue De Fils D’or/La Veuve Noire. Deux morceaux au rythme lent mais aux paroles poignantes et vibrantes. Tous deux figurent parmi les compos longues durées: cinq minutes trente-trois pour Cousue De Fils D’or et sept minutes six pour La Veuve Noire. La Veuve Noire est de ces morceaux de bravoure qu’on voudrait éternel bien que déjà en durée conséquente. On imagine alors l’interprétation de cette chanson en concert, laquelle pourrait être encore plus longue. À défaut de le vivre dans la réalité, on en rêve tout haut!

Rock énervé et énergique sur Mon Armure, celui-ci faisant de nouveau place à l’ambiance planante d’Harmonie, single récemment dévoilé. Pour que le triomphe de ce premier LP soit total, il fallait une conclusion en apothéose. Cette fin magistrale, Harmonie nous l’offre sur un plateau d’argent. Dans cette compo, tout y est: bonnes guitares, émouvants choeurs, tout ce qui fait le sel d’une ballade rock de gala! Harmonie est le morceau passe-partout, de ceux qui méritent d’occuper une place de choix dans nos playlists.

Premier LP, coup de maître pour Trigones Plus. Aucun défaut à signaler, absolument rien à redire: de bonnes compos fleurant bon le rock avec, effectivement sur certaines, quelques touches de clavier (début d’Internaute Interné, de Black Horse et de L’ombre De L’horloge).

On se demande ce que le trio lyonnais nous réservera par la suite mais ne mettons pas la charue avant les boeufs, délectons-nous déjà de ces 10 somptueuses compos qui nous font dire que les groupes français peuvent et savent chanter dans la langue de Molière. Du beau boulot les gars, n’oublions pas Cynthia à qui l’on doit en grande partie ces textes très éloquents. Bravos à tous, vous pouvez être fiers!
-Jean-Christophe Tannieres

Total
42
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :