Logo Sensation Rock

Ziggy Alberts / Searching For Freedom

Faisons connaissance avec un artiste pas comme les autres, il s’appelle Ziggy Alberts.


Ce songwriter patenté est australien, plus précisément de la Sunshine Coast dans l’état du Queensland. 
Pourtant, rien ne prédestinait Ziggy à la composition de chansons et encore moins à la musique. Mordu de surf, 
il envisageait initialement de devenir journaliste freelance spécialisé dans cette discipline, d’où son départ pour Byron Bay, la Mecque 
du surf en Australie (Ziggy n’était alors âgé que de 18 ans). L’avenir était donc assuré mais c’était sans compter sans le cadeau d’une 
guitare offerte par ses parents lors d’une remise de diplôme. Le jeune australien se tourne ainsi vers la musique, sans pour autant 
délaisser le surf.

La carrière de songwriter de Ziggy Alberts démarre en 2012 avec un premier EP intitulé Feel Like Home. S’en suivrons 
Made Of Water, premier album LP en 2013 et deux autres albums: Land And Sea (2014) et Laps Around The Sun (2018) avec, 
entre ces deux LP, un second EP baptisé For Feet In The Forest en 2016.

Les compos de Ziggy évoquent l’Australie et plus exactement la mer, les couchers de soleil mais aussi, bien évidemment, le surf. 
On associe d’ailleurs sa voix à celle d’un certain Jack Johnson, lui aussi amateur de surf (comparaison également avec John Butler ainsi 
qu’avec notre petit frenchy Hugo Barriol).

Lors d’une récente interview, Ziggy Alberts a déclaré : 
« J’aime observer le monde qui m’entoure et cela de n’importe où je me trouve, c’est vraiment cela qui m’inspire quand j’écris ».

Un quatrième LP de ce génial songwriter vient de paraître, il a pour titre Searching For Freedom. Plus que les autres, cet album 
s’avère plus personnel. Ziggy y parle de sa prise d’indépendance très jeune avec les dépendances en tous genres qui en ont découlé 
(Keeper par exemple), du bonheur et de la célébrité pouvant conduire à une extrême solitude pour n’être souvent qu’éphémères et 
surtout des émotions qu’il ressent suite à divers échecs subis. Heartbeat a d’ailleurs été composé, à l’instar d’Holding You, à une 
époque au cours de laquelle l’australien ne se sentait pas au mieux dans sa vie (il a par exemple connu une rupture amoureuse qui lui 
a inspiré l’écriture d’Heartbeat).

De nombreuses chansons figurant sur ce Searching For Freedom ont été composées il y a trois ou quatre ans, c’est-à-dire aux 
environs de 2018, alors que sortait l’album Laps Around The Sun. Néanmoins, malgré son côté quelque peu sombre, ce quatrième 
LP de Ziggy Alberts nous encourage à garder espoir en un avenir meilleur et nous martèle que la lumière se trouve toujours au bout 
du chemin et cela même si les doutes et les coups durs nous ont tourmenté. Getting Low et Searching For Freedom, le morceau 
éponyme, font à l’envi passer ce message d’espoir.

A propos d’émotions personnelles, Ziggy Alberts a employé la citation suivante : « Écrire m’aide à mettre des mots sur mes émotions ».  
Effectivement, dans ce Searching For Freedom, le songwriter australien met véritablement son âme à nu, lui qui se dit pudique et
réservé d’ordinaire.

Musicalement parlant, ce sont 12 morceaux de haute volée interprétés, pour la plupart, à la guitare acoustique. 
Searching For Freedom, par son ambiance surf/Jack Johnson, se partage entre somptueuses ballades (Feeling You, Circus, 
voire Chemistry) et morceaux plus cadencés tels tels que Letting Go, Heartbeat ou encore Together. Ces 12 compos d’une durée 
de 47 minutes forment un ensemble parfaitement homogène où dynamisme et nonchalance cohabitent chacun à leur guise.

Holding You, sur laquelle Ziggy chante en duo avec Angela Newcomb, est un magnifique morceau piano/voix. Ziggy Alberts et 
Angela Newcomb sont en parfaite symbiose, constituant un fabuleux binôme qu’accompagne joliment le piano.

Autre curiosité de cet opus: une compo de 4 minutes 55 qui s’appelle Getting Low. Scindé en deux parties bien distinctes, Getting Low 
commence en ballade et s’achève de manière hyper trépidante par de splendides chœurs ainsi que des cuivres. Une seconde partie qui 
symbolise l’espoir, la lumière mais aussi la liberté recherchée laquelle, on peut raisonnablement le penser, est enfin retrouvée. 
Dans cette seconde partie de Getting Low, on note une atmosphère festive et champêtre, digne des veillées ancestrales les soirs d’été 
autour d’un feu de bois où, d’une seule voix et à tue-tête, tout le monde chante.

Searching For Freedom nous amène à regretter profondément que ce songwriter australien qu’est Ziggy Alberts soit jusqu’à présent 
demeuré confidentiel. Il est à souhaiter que ce nouvel effort offre à ce passionné de surf une notoriété plus importante. Les superbes 
ballades comme Holding You, Feeling You et Chemistry pourraient suffire à constituer ce passeport pour la reconnaissance musicale de 
l’australien, sans oublier Letting Go, Heartbeat ou même Keeper ainsi que Getting Low.

Reste que Searching For freedom est indéniablement réussi et que nous, mordus de bonne musique, l’apprécions à sa juste valeur et 
c’est bien là le principal! Comme une certaine personne dont on ne citera pas le nom a intitulé son ouvrage, on dira tout simplement : 
« Merci pour ce moment Ziggy » et quel moment: de la somptueuse musique et non du fiel craché à tort et à travers dans les pages 
d’un bouquin!
Total
1
Shares
Related Posts
Read More

SPECTRALS, Sob Story

Wichita/PIAS/2013 Secondé par la moitié de Girls Chet “JR” White, Spectrals sort un second album catchy à l’effet…