Logo Sensation Rock

DAVID KEENAN, A beginner’s guide to bravery

L’Irlande est décidément un véritable vivier musical, une terre qui engendre des révélations à profusion et de qualité de surcroît : Bear’s den, Soak, Villagers ou encore Hozier, j’en passe et des meilleurs. Voici que maintenant débarque, en toute insouciance et l’air de ne pas y toucher, le prometteur David Keenan. Ce songwriter au combien pétri de talent veut atteindre, par le biais de ses compositions, l’objectif de se faire une place de choix parmi le gratin de la folk rock anglo-saxonne.
David est originaire de Dundalk, ville côtière du Nord de l’Irlande située à mi-chemin entre Belfast et Dublin. Ayant débuté dans la musique en 1995, le succès pour David Keenan est néanmoins arrivé très tardivement.

Attardons-nous à présent sur A beginner’s guide to bravery, nouvel album de cet incroyable songwriter que l’on peut sans conteste comparer à son compatriote Damien Rice, qui a également connu, au cours de la décennie 2000, une ascension fulgurante.
A beginner’s guide to bravery, c’est 11 morceaux oscillant entre la révolte et l’apaisement, l’exaltation et l’émotion. Cet album est composé, en majeure partie, de fantastiques ballades folk. L’une des grandes satisfactions de ce nouvel opus est le single qui en est extrait, le puissant et volcanique Altar wine, morceau ponctué d’énormes envolées vocales à la Bob Dylan. C’est ce titre qui a révélé David Keenan au public français.
Sur ce disque, bien d’autres morceaux mériteraient de devenir des singles, on pense notamment à Subliminial dublinia, Good old days ou encore The healing. Dans Altar wine, David crache les paroles sans la moindre retenue, lesquelles sont débitées sur des accents d’intense révolte. A propos de qui, de quoi ? Les causes de révoltes sont variées, on peut tout imaginer.
Le songwriter irlandais chante aussi l’amour dans Love in a snug, superbe ballade interprétée à la guitare et au violon, ce dernier demeurant très présent sur de nombreux morceaux de cet album. James Dean, autre magnifique ballade, peut être interprétée comme un hommage au célèbre acteur tragiquement disparu.
Outre la guitare et le violon, il y a le piano qui s’entend sur les non moins merveilleux Tin pan alley et Evidence of living, David lui donnant parfaitement la réplique par une voix chargée d’émotion.
Good old days, on y vient, est donc à classer parmi les pépites de ce A beginner’s guide to bravery. Dans ce morceau, tout y est : rage, joie de chanter et de faire partager à autrui, sans oublier l’émotion transpirant à grosses gouttes.
Il est aussi question, sur cette galette, de morceaux à rythmes variés avec The healing dont le début est lent et donne l’apparence d’une ballade mais tout s’emballe rapidement, tant du point de vue musical que vocal.
Le violon a toute latitude pour s’exprimer, se taillant la part du lion.
Subliminal Dublinia est conçue comme Good old days. Seule différence, des chœurs accompagnent David et son orchestre. Subliminal dublinia est la quatrième composition phare de ce disque, c’est le morceau qui lui sert d’épilogue, une fin en apothéose.
Origin of the world et Eastern nights, même s’ils sont moins forts, ne manquent pourtant pas de piquant, de ces ballades qui ont tout à fait leur place parmi les 11 chansons.

Les mauvaises langues (on les entend déjà) diront certainement que David Keenan est un copié/collé, du réchauffé de Damien Rice, il faut bien concéder et admettre que la ressemblance entre les deux voix est frappante. Pourtant, David Keenan a ce petit plus qui fait la différence, ce supplément d’âme et de rage qui donne à penser que ce surdoué de la folk trace sa propre route, son propre sillon. Comment son talent n’a pas été reconnu bien avant à sa juste valeur alors qu’il bourlingue dans la musique depuis tant d’années ! Il est vrai que de nombreux groupes et chanteurs explosent après 10, parfois 20 ans de carrière.
Pour David, le plus difficile reste à accomplir : confirmer et s’installer durablement dans le paysage des songwriters folk de renom. Gageons que A beginner’s guide to bravery va contribuer à l’y aider !

Jean Christophe Tannieres

  • Jean-Christophe Tannieres

 

Artiste : David Keenan

Album : A beginner’s guide to bravery

Label/distribution : Rubyworks Records

Date de sortie : 10 janvier 2020

genre : pop folk rock

Catégorie : album rock

Total
1
Shares
Related Posts
Read More

Camelia Jordana

Jive Epic 2010 Arrêtons les clichés. Camelia Jordana est la preuve vivante qu’il ne faut pas nécessairement jeter…
%d blogueurs aiment cette page :