Logo Sensation Rock

VON PARIAHS, Genuine Feelings

« Ian Curtis n’est pas mort, il se bourre la gueule à Nantes avec le plus prometteur des jeunes groupes français, les Von Pariahs, voix interpolesque et son Joy-Strokesien ! »

Ainsi parlait il y a 3 ans Luz, ancien dessinateur de Charlie Hebdo, passionné de (bonne) musique, à propos de Von Pariahs, groupe nantais formé en 2004 et composé de 6 membres. Le groupe a commencé à se faire une belle réputation, notamment scénique (passage aux Transmusicales de Rennes dès 2012, et première partie de Lescop la même année aux FJT Les Oiseaux à Besançon) grâce à des titres très efficaces (Someone new ou Skywalking) exposant tout le potentiel de ce jeune et passionnant groupe de rock qui arrive à l’étape importante que constitue la sortie d’un deuxième album, fort de 12 nouveaux titres.

De grosses guitares dès le premier titre Genuine Feelings, chanté en anglais comme tous les titres de l’album par Sam (originaire de Jersey en Angleterre), avec un son vintage mais très efficace, histoire de montrer d’entrée de jeu que le groupe connaît ses fondamentaux du rock. Seize that moment confirme cette impression de groove rock, avec encore plus d’énergie autour d’une mélodie rock, brut et franche. Bike Crash, avec une ligne de basse plus marquée, voit ressurgir les mythes post-punk des années 1980, de Joy Division à Gang of four (ou pour les plus jeunes à des groupes comme Radio 4 dans les années 2000), le morceau Get Loose permet à Sam de passer de crooner rock au nouveau Ian Curtis, sous un déluge de guitares dans une ambiance enfiévrée.

Nous sommes au milieu de l’album et l’énergie rageuse est toujours présente (Another Case, plus punk, Dont’ Go avec un côté très baggy évoquant les Happy Mondays ou Kasabian plus récemment) témoignant des influences multiples du groupe et de l’éclectisme de leurs créations, à l’instar de Pariah DNA avec un refrain qui donne envie d’être repris avec la même fougue que le chanteur ou Hibernation Blues peut être un des morceaux les plus riches et les plus aboutis de cet album (qui rappelle Interpol, avec un superbe final orgasmique de guitares saturées).

Oceanwilde est la seule ballade de l’album, mais toujours avec une certaine fougue et une voix hors norme qui décidément sait s’adapter à beaucoup de styles différents. I want her ou Tough violence sont aussi l’occasion de ressusciter la puissance des années 1980 (genre The Stone Roses) dans un style toujours franc, direct et avec cette touche psychédélique qui amène de la couleur (notamment pour I want her, titre de très bonne facture et qui à l’écoute donne l’impression incroyable d’être déjà un classique du rock).

Au final, un album remarquable, résultat d’un travail minutieux et enflammé que l’on imagine formidable projeté sur scène. Autrefois, en Inde, les parias (la caste la plus pauvre, les intouchables) devaient porter une clochette pour avertir les brahmanes de leur arrivée. En 2016, ils portent des guitares et sont bien placés dans la seule caste qui compte : les vrais bons groupes de rock.

-Julien

 

Artiste : Von Pariahs
Album : Genuine Feelings
Producteur : Yotanka
Date de sortie : 19/02/2016
Genre : rock
Catégorie : Album Rock

 

Total
0
Shares
Related Posts

ANA, Secret Garden

Neuronexion/CD1D/Believe/2011 Ana, duo venu du Mans, c’est une voix et une guitare. Secret Garden dévoile leur univers, fait…