Logo Sensation Rock

The Who – Who (2019)

The Who “Who”

Disons-le d’emblée, nos kids Londoniens préférés sont en grande forme ! Il y a 54 ans, Roger Daltrey scandait “Hope I die before I get old”, dans “my generation” alors que Pete Townsend cassait des guitares plus vite que son ombre… le slogan connu des fans “this guitar has seconds to live” se retrouve d’ailleurs sur la magnifique pochette de ce nouvel album où les 2 acolytes démontrent qu’ils sont bien vivants avec ces 11 morceaux détonants (14 pour la version Deluxe).

13 ans après leur dernier album studio, ce nouvel opus est un réel plaisir pour nos oreilles, ce serait presque un album à conseiller à un novice qui se déciderait enfin à plonger dans l’univers du groupe. Evidemment, la section rythmique n’est plus la même mais reste solide principalement avec Pino Palladino (basse) et Zak Starkey (batterie, fils de Ringo Starr), tous deux en poste également sur scène. Le plaisir est intact et l’impétuosité avec laquelle certains titres sont interprétés est revigorante. Dès l’entame avec “All this music must fade”, Roger nous envoie au visage “I don’t care, I know you’re gonna hate this song” ou autrement dit « je m’en fous, je sais que vous allez détester cette chanson » … on retrouve dès cette attaque l’irrévérence jubilatoire du duo survivant qu’on imagine sans mal côte à côte faire tourner les micros dans les airs sur fond de moulinets Townsendiens.

Un catalogue de clins d’œil au style Who donc…on enchaîne avec “Ball and chain” et son intro au piano si familier (“Love reign over me”) associé à une guitare acoustique en suspens qui attend de pouvoir frapper comme aux plus belles heures de “Tommy”. On passe par “I don’t want to get wise” où les deux compères avouent ne pas vouloir s’assagir et ce pour notre plus grand bonheur… lorsque “detour” arrive, Roger et Pete n’y vont pas par quatre chemins pour caresser nos oreilles de rythmes syncopés, de mains qui frappent comme dans “Who are you ?” et de breaks posés mais tendus. Vous l’aurez compris, ces chansons sont estampillées Who et ce n’est certainement pas un hasard si l’album se nomme tout simplement « Who ». Nous ne citerons pas toutes les chansons qui rappellent les grandes heures de nos 2 Mods mais insisteront sur le fait que l’héritage, loin d’être renié, s’associe ici à une certaine rage et à une joie de vivre qui s’entendent dans la façon de jouer ces nouveaux morceaux.

Des intros reconnaissables d’entrée aux chœurs, rythmiques et structures bâtis par Townsend et emportés plus haut par Daltrey, l’alchimie fonctionne toujours. Ces chansons nous font naviguer entre un passé glorieux et un avenir dans lequel on souhaite les croiser sur scène pour qu’ils nous abreuvent encore de leur savant mélange d’histoire, de jeunesse et de fougue éternelles.

Video “All this music must fade”

https://www.youtube.com/watch?v=QpKhGNaiS6c#action=share

 

Artiste: The WHO

Album: Who

Label/distribution : Polydor

Date de sortie : 06/12/2019

Genre : Rock

Catégorie : Album rock 

 

Total
31
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :