Logo Sensation Rock

Festival Beauregard – Deuxième jour (05/07/2019) – Hérouville-Saint-Clair

Pour ce deuxième jour de festival sous le soleil, un programme chargé nous attend ! Beauregard affiche complet en ce vendredi. Comme d’habitude ici, tous les âges sont présents sur le festival.

La journée commence avec les rouennais de We Hate You Please Die. Le quatuor, emmené par son leader débordant d’énergie, nous présente son rock garage/punk qui lui a permis d’obtenir sa place dans l’affiche du festival à l’issu de l’édition 2019 de la John’s Session. Il est encore tôt et la clairière de la scène John est un peu vide, mais cela permet au chanteur de descendre pogoter avec le public ! Une chose est sûre ceux qui n’ont pas assisté à ce concert peuvent s’en mordre les doigts.

Le groupe suivant de la journée, c’est Fantastic Negrito. Avec sa voix particulière, le chanteur nous emmène dans son univers. Les musiciens qui l’accompagnent font parler les riffs et les grosses lignes de basse.

De retour sur la scène John, nous assistons au concert de Tamino. Changement de rythme radical par rapport aux deux concerts précédents. Sa musique est vraiment très agréable à écouter, mais en live on aurait envie que ça bouge un peu plus …

Heureusement, le rock revient avec Balthazar sur la scène Beauregard. Les belges sont là pour nous faire bouger alors que le soleil est en train de se coucher. Le public est assez réceptif et il danse sur les morceaux du groupe venu défendre son dernier album FEVER.

Ensuite nous aurions dû avoir Snow Patrol, malheureusement le groupe a dû annuler sa tournée. L’organisation du festival a alors tenté différentes pistes pour remplacer le groupe comme Primal Scream ou Kaiser Chiefs, mais c’est Talisco qui a accepté de relever le défi à la dernière minute. Que dire de la prestation du français, si ce n’est qu’il a retourné le public de Beauregard.

 

Notre prochain concert c’est celui d’un des phénomènes du moment : Lomepal. Le public, plutôt jeune dans l’ensemble, attend Antoine Valentinelli de pied ferme alors que le soleil normand est en train de disparaitre. Le rappeur français vient notamment présenter son dernier album Jeanine. Il fait preuve d’une très bonne occupation de la scène et arrive à faire décoller une foule déjà chauffée à blanc. Des « trous » ou « ronds » (c’est comme ça que beaucoup de rappeurs appellent les pogos pendant leurs concerts) se forment rapidement dans l’audience et malheureusement beaucoup de jeunes n’arrivent pas à encaisser l’énergie du public. La sécurité parle d’ailleurs d’au moins 40 personnes qui ont demandé à être évacuées pendant le concert (!).

Il est déjà l’heure d’assister à la prestation de la tête d’affiche de la soirée. Pour sa dernière tournée, Suprême NTM vient nous jouer ses titres mythiques pour le plus grand plaisir du public normand. Kool Shen et Joey Starr haranguent constamment la foule entre deux chansons. Ce soir nous avons droit à un gros show qui restera sûrement gravé dans la mémoire de John Beauregard.

Pour notre dernier concert de la soirée, nous John nous a programmé l’énigmatique duo de The Blaze. Pour accompagner leur musique, deux parois blanches servent de support pour projeter des visuels plutôt réussis. Les lumières, en plus de ces images et de la fumée présente sur scène, permettent d’apporter une ambiance particulière à cette fin de soirée.

Nous quittons le parc du château de Beauregard au son d’Etienne de Crecy qui est en train de commencer son set.

 

 

  • Louis Comar

 

Photos :Louis Comar

Total
3
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :