player
No Image is added.

MUSE, Simulation Theory

Commentaires (3)
  1. Saintjo dit :

    Je cherche des critiques sur cet album que je suis en train d’écouter. Ni positives ni négatives, juste construites.
    Malheureusement, c’est chaud d’arriver à des conclusions aussi personnelles et peu construites.
    Réécoutez et essayez encore.

  2. Mathis dit :

    J’ai acheté le dernier album comme tous les autres d’ailleurs… Et je trouves ça super ce petit changement de style de leur part ! En effet il est beaucoup plus électro que d’habitude avec des chansons qui nous font énormément penser à du Depeche mode où même du Hurts notamment pour propaganda et break it to me. Mais je trouve celà très bien car le petit côté redondant de Drones commencait à me décevoir. De plus il ne faut pas oublier que chaque groupe à ces périodes je pense évidement à songs faith and dévotion de Depeche mode qui était un album très rock de leur part à l’époque ! Après si les fans n’arrivent pas à s’ouvrir musicalement et qu’ils s’enferment dans leur style je n’y peux rien… il y a beaucoup de personnes fermées d’esprit dans ce monde et on voit où ça nous mène…Et n’oublions pas que cela va à l’encontre de la politique de MUSE.

  3. Hagneré Eddy dit :

    Vous n’avez pas totalement tort mais si sur disque je trouve que c’est quand même cher payé. franchement j’ai écouter l’album de long en large et je peux dire qu’il y a quand même d’excellents morceau comme algoritm, blockades, dark side, the void. Les morceaux comme propagande et break it to me sont à écouter plusieurs fois parce que franchement c’est des titres visionnaire au début franchement on se fait pas trop prendre au jeu et après il faut laisser tomber ses préjugés et réécouter et on apprécie vraiment leur juste valeur.
    Après get up and fight franchement je peux pas écouter. C’est excessivement mauvais. C’est de la même trempe que big freeze ou revolt. Et encore je préfère ces deux dernières. Pour les titres comme pressure, dig down et something human, je pense qu’ils ont quand même cédé à la facilité. Ça reste des bons titres mais pas excellents. ça change quand même de secours en été habitué pour les albums comme absolution origin of symmetry ou showbiz. Pour finir je remettrais quand même un petit 8 sur 10 là où je mettais quand même un très bon 10 pour les autres. Mais c’est album est loin d’être mauvais.
    Il faut vraiment arrêter avec le cliché de “muse est fait pour les stades”. Pourquoi parce qu’ils chantent en LIVE qu’ils ont des effets spéciaux délirants? Et alors ils font le show et ils m’ont toujours fait.

Répondre à

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs marqués d’un astérisque (*) sont obligatoires.

%d blogueurs aiment cette page :