STEREOPHONICS, Scream Above The Sounds

Stereophonics a composé plusieurs hits qui se sont hissés dans les charts britanniques et européens au cours des deux dernières décennies. Initialement formés en 1992 dans la ville de Cwmaman au Pays de Galles, ils ont sorti leur premier album, Word Gets Around, en 1997. En 1999 Performance and Cocktails, dont le premier single intitulé The Bartender and the Thief  fut un succès commercial surprenant, a conduit à la popularité ultérieure du groupe. Les rockers gallois célèbrent aujourd’hui leur 25ème anniversaire avec un 10ème album studio intitulé Scream Above the Sounds.

Leur dixième effort studio se compose de 11 morceaux, pour une durée de 47 minutes. Le disque s’ouvre avec Caught by the Wind, utilisant les mêmes codes et mélodies anthémiques que leurs meilleurs morceaux. Ce titre a été écrit à la suite des attentats du Bataclan en 2015. Dans cet esprit, la chanson énigmatique célèbre les plaisirs simples de la vie tout en pointant du doigt certaines mesures de sécurité accrues mises en place depuis.

Before Anyone Knew Our Name est une piste sur l’amitié et la perte. Écrit en hommage au premier batteur de Stereophonics, Stuart Cable, qui a quitté le groupe en 2003 et décédé en 2010. Kelly Jones a déclaré: “Il est parti en 2003, mais nous étions toujours des potes – il n’y avait pas de tension. Il est mort il y a sept ans, mais depuis, il me hante tous les jours. Je ne sais pas pourquoi cela m’est venu maintenant, je ne sais pas ce que c’était, mais c’est sorti sur une page, j’ai chanté devant un piano et l’ai enregistré. ” Une piste piano-voix avec des paroles envoûtantes sur l’amitié d’enfance entre Jones et Cable et les premières années du groupe. L’impact du morceau est encore renforcé par les paroles répétées “Tu me manques, mec.”.

Une telle émotion vient contraster avec le rock FM et un peu fade de Taken a Tumble, le rythme sournois et la trompette cinématographique de What’s All the Fuss About? sont des signes d’une formation prête à tester de nouvelles choses, même si le reste de l’album nous fera mentir.

Le dernier titre de l’album est l’étonnant Cryin’ In Your Beer qui nous plonge dans une ambiance davantage heavy, surplombé par un refrain tubesque, avec ses grosses guitares à l’américaine.

Pour conclure, ce disque de Stereophonics est loin d’être leur meilleur. On pourrait même se laisser dire qu’il passera vite aux oubliettes tant il est lent, rempli de ballades pour la plupart platoniques. On a l’impression que la formation n’a pas cherché plus loin, n’a pas pris de risque, exploré réellement de nouvelles sonorités et c’est dommage.

Artiste : Stereophonics
Album : Scream Above The Sounds
Label/distribution : Parlophone
Date de sortie : 27/10/2017
Genre : Rock, Indé
Catégorie : Indie

Total
0
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :