Logo Sensation Rock

ANGUS ET JULIA STONE, Snow

Trois ans après leur album éponyme, Angus et Julia Stone reviennent avec Snow. La plus belle manière pour les deux australiens d’affirmer leur nouvelle complicité.

Y a-t-il vraiment besoin de présenter la célèbre fratrie originaire de Sydney ? En 2010, Angus et Julia Stone envahissaient nos ondes avec le mémorable tube Big Jet Plan. Quelques années plus tard, on dit le duo irréconciliable tandis que chacun se consacre à des projets solos. En 2014 pourtant, ils finissent par se rabibocher sous l’impulsion du producteur Rick Rubin qui apporte un sacré coup de jeune à leur pop folk devenue un brin poussiéreuse.

Angus et Julia Stone étaient donc attendus au tournant pour ce quatrième opus. Une fois de plus, ils arrivent à nous donner l’envie de prendre un billet d’avion direction l’outback australien, sans date de retour.

En guise d’ouverture, le titre Snow donne la couleur de l’album. « Why don’t you stay » (Pourquoi ne reste-tu pas) chantent Angus et Julia Stone. Aucun risque de partir, les deux bohèmes ont captés notre attention. Guitare folk, refrains à l’unisson, chœurs chantés par la douce Julia, et le doux son d’un vieil orgue des années 60, voilà les ingrédients favoris de nos deux australiens pour un album où douceur et mélancolie sont les maîtres mots.

Certains morceaux de ce dernier nous ramènent au balbutiement d’Angus et Julia et leur folk old school. Sur Nothing Else, par exemple, Julia prend le lead pour une superbe balade, discrètement soutenue par Angus, à l’image des premiers albums. Sur Bloodhound au contraire, on retrouve notre Angus préféré et sa voix rauque.

A l’opposé, d’autres titres font preuve d’une fraicheur désarmante. C’est le cas du single Château que l’on a pu découvrir avant la sortie de l’album. L’union de rythmes pop et de chœurs envoutant nous emmène sur les hauteurs hollywoodiennes et le château Marmont, célèbre hôtel californien.

S’il y a une chose à retenir de cette dernière production, c’est que nos deux australiens se livrent comme ils ne l’ont jamais fait. Réfugié dans le ranch d’Angus, le duo a écrit pour la première fois l’ensemble des morceaux à quatre mains. Résultat : des titres beaucoup plus personnels et authentiques. C’est le cas du très beau Cellar Door qui rend hommage à leur grand-père décédé. Le titre Baudelaire, inspiré du poème Enivrez-vous (Drunk en anglais) du célèbre poète français, est quant à lui une véritable introspection dans l’âme poétique et tourmentée d’Angus.

Finalement, c’est un bel album que nous offrent les deux australiens. Si l’empreinte d’Angus et Julia Stone est immédiatement reconnaissable, on ne peut qu’apprécier la fraicheur avec laquelle ils se livrent à nous. Ce nouvel opus est définitivement une magnifique déclaration d’amour d’un frère et d’une sœur.

-Séverine

 

 

 

Artiste : Angus et Julia Stone

Album : Snow

Label/Distribution : [PIAS]

Date de sortie : 15/10/2017

Genre : Rock/Pop/Folk

Catégorie : Album Rock

Total
1
Shares
Related Posts
Read More

MOSS, Ornaments

Excelsior Recordings/Differ-Ant/2012 Véritables stars dans leur pays mais quasiment inconnus en France, les Hollandais de Moss sortent en…
Read More

BOB DYLAN, Tempest

Columbia/Sony/2012 “Gna gna blowin’, gna gna wind…” avaient pu entendre les festivaliers lors du concert froid de Bob…