Logo Sensation Rock

DER HIMMEL ÜBER BERLIN, Amnesia

Comme son nom ne l’indique pas, le quatuor dont il est ici question ne provient pas de la culture germanique d’où il tire pourtant son univers anxieux. Der Himmel Über Berlin prend racine à Trieste, au nord de l’Italie, et déroule un rock blafard depuis 2012 et un changement conséquent de line-up.

Ce choix de dénomination est déterminant puisqu’il charge le groupe d’influences (cinématographiques tout d’abord, en honneur aux Ailes du désir de Wim Wenders). Mais c’est aussi un hommage à la scène post-punk issue des originaires XMal Deutschland ou autres groupes anglo-saxons (Bauhaus, Red Lorry Yellow Lorry – pour qui ils ont d’ailleurs déjà assuré des premières parties) par la décision d’écrire des textes en anglais. On retrouve un goût pour les jeux d’effets, comme sur Dancing Butterflies, dont l’introduction résonne insidieusement. Un morceau qui prend une tournure darkwave avec un usage plus sinistre et caractéristique de la voix, habituellement claire. Les amateurs de rock gothique donneront certainement leur approbation à Feed The Night tandis que The Chosen Ones, Dull Day ou Cold Fever s’étendent sur l’alternance entre développement et ascension au ton enlevé. Les notes de My Rubber Queen font penser au Deep Six de Marilyn Manson, sur son dernier album The Pale Emperor, (2015), marqué par des riffs rythmiques dès l’introduction.
A l’instar de son patronyme en quatre mots, la durée et la longueur ne font pas peur à ces quatre musiciens, à l’aide morceaux variant entre 4 et presque 7 minutes. Le pari est donc relevé haut la main, puisque l’amnésie dont il est question dans le titre de cet album ne les a pas empêchés d’assimiler les marqueurs du genre – rythme haletant, guitare ciselée, basse marquée pour construire un hommage qui ne soit pas redondant. Teeno Vesper (chant), Davide Simeon (guitare), Stefano Bradaschia (basse) et Riccardo Zamolo (batterie) ont repris le flambeau thématique de l’album Memories Never Fade datant de 2012 pour justement s’octroyer une amnésie créatrice par dessus ces initiaux “souvenirs [qui] ne s’effacent jamais”.

Ecoutez Amnesia : https://hivmusic1.bandcamp.com/album/amnesia-death-rock-post-punk-upr-059

Artiste : DER HIMMEL ÜBER BERLIN
Album : Amnesia
Label/distribution : Unknown Pleasures Records
Date de sortie : 05/05/2017
Genre : goth-rock/Post-punk
Catégorie : Album rock

Total
0
Shares
Autres publications
%d blogueurs aiment cette page :