Logo Sensation Rock

BNQT, Volume 1

BNQT est un super-groupe composé d’Eric Pulido ( Midlake ) Ben Bridwell ( Band of Horses), de Jason Lytle ( Grandaddy ), de Fran Healy ( Travis ), et d’Alex Kapranos ( Franz Ferdinand ). L’idée vient du leader de Midlake qui a proposé à chacun d’eux de composer et interpréter deux titres qui seront joués par son groupe.Il déclare «c’est ça l’art pour moi, créer avec des gens que tu aimes ». Volume 1 est donc né le 28 avril 2017.

 

Commençons par 100 Millions Miles de Jason Lytle qui offre des sonorités très intéressantes grâce à l’alternance des passages instrumentaux et des couplets rocks plus rythmés. La présence des violons donne ainsi une vraie profondeur à l’ensemble, sans jamais tomber dans le pathos. Le morceau procure un sentiment d’apesanteur et une atmosphère cotonneuse dont le point culminant se trouve certainement au moment du solo de guitare. Dans la même veine, Lytle est aussi l’interprète de Failing At Feelings dont la douceur offre une parenthèse assez plaisante à l’album.

 

On enchaîne avec Eric Pulido à qui on doit la présence de Restart et de Real Love. C’est sur cette dernière que nous allons nous attarder un peu. Commençons par dire que tous les fans des Beatles seront à coup sur conquis par cette chanson. En effet, sur bien des points, on y retrouve le charme propre à certains titres de l’emblématique groupe de Liverpool. On peut entre autre souligner l’utilisation des cuivres, en particulier lors des petites interludes de trompette qui peuvent rappeler ceux de Penny Lane. L’interprétation de Pulido sublime le tout en s’intégrant très bien à cette atmosphère. En ce qui concerne Restart , si le titre ne brille pas par son originalité, il a au moins le mérite d’être efficace et entraînant.

 

Le coup de cœur est presque immédiat avec Unlikely Force tant son introduction au piano est imparable. Le reste du morceau est simplement une invitation à tout plaquer pour aller vivre une vie paisible en Californie . Cette fois-ci, c’est Ben Bridwell qui est à la manœuvre dans ce titre estival et rafraîchissant, tout comme c’est le cas du morceau Real Love qui apporte à son tour une bonne dose de dopamine. Il est probable qu’après une agréable journée ensoleillée, à l’écoute de ces deux titres, un sourire aussi niais qu’incontrôlable se dessine sur votre visage.

 

De la même manière, Fran Healy tire bien son épingle du jeu.. L.A. On My Mind fait partie des morceaux incontournables de Volume 1, et cette fois, ce sont les fans de T-Rex qui devraient retrouver le parfum agréable des sixties. Mind Of A Man, dans un style plus proche de l’univers de Travis, est également une réussite.

 

Alex Kapranos, de son coté, fait le grand écart entre les deux titres qu’il interprète. Hey Banana fait mouche grâce à son ambiance enjouée, et la prestation du chanteur de Franz Ferdinand y est pour beaucoup. Fighting The World se révèle très différent. Planant et spatial, ce morceau ferme la marche d’une bien belle manière .

 

Volume 1 donne l’impression de ne contenir que des classiques. Les différentes inspirations sont en effet très marquées, mais les arrangements modernes et soignés donnent une vraie singularité à chacune des chansons. Le travail de l’ombre effectué sur les accompagnements fait que plusieurs écoutes sont nécessaires pour repérer toutes les subtilités de l’album, lui permettant de se bonifier au fil du temps.

 

ATTENTION ! Volume 1 risque d’être un coup de cœur pour beaucoup d’entre vous, soyez prévenu.

 

  • Mickaël Descieux

Artiste : BNQT
Album : Volume 1
Label / Distribution : Bella Union
Date de sortie : 28 avril 2017
Genre : Indie Rock
Catégorie : Album rock

Total
0
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :