Logo Sensation Rock

JOE BONAMASSA, Driving Towards The Daylight

Wagram/2012

Après une année bien chargée, notamment avec l’album Don’t Explain, en duo avec Beth Hart, chanteuse au caractère bien trempé, le pape du blues rock Joe Bonamassa revient avec un nouvel album solo,Driving Towards The Daylight.
On peut dire que cet homme-là est assez prolifique voire très prolifique. L’Américain a sorti plusieurs CD et DVD live, duo (on en parlait, avec Beth Hart) ou en groupe avec Black Country Communion et ce, en moins de deux années.
Enregistré à Los Angeles, ce nouvel album comporte, comme à l’accoutumée chez Bonamassa, des compos et des reprises. On retrouve du Robert Johnson, du Willie Dixon, du Bill Withers et du Tom Waits pour le plus grand plaisir des amateurs du genre. Retour aux sources donc, et puis la patte de Bonamassa ne change pas, délivrant ça et là de bons riffs et de bons solos de six cordes. Bon, parfois, ça sonne comme du Bon Jovi de mauvais goût (pléonasme ?) tel qu’on l’entend sur le morceau-titre. Ou comme un bon vieux Gary Moore un peu kitsch…A Place In My Heart. Mais Bonamassa se rattrape avec un Dislocated Boy efficace et un Stones In My Passway pas en reste du tout. Rien à voir avec Robert Johnson mais le titre passe bien, grâce à la slide guitar et un soupçon de banjo.
Entre blues roots et blues un brin plus conventionnel, Joe Bonamassa réussit quand même à faire passer un bon moment à l’auditeur.

Total
0
Shares
Related Posts

Arno, Brslld

Naïve 2010 18 albums et toujours cette capacité à se renouveler et conserver une énergie furieusement rock pour…