Logo Sensation Rock

THE BIG MOON, Love in the 4th Dimension

Faire de la musique, réaliser des vidéos stupides, rencontrer des gens géniaux, jouer nos chansons comme des sourdes.

Ces quelques lignes résument bien la volonté du groupe. Entre pop, garage et rock, The Big Moon effectuent sur leur premier album un grand écart plus qu’acrobatique. Et dire que pour atteindre ce résultat le processus créatif fut long. Entre sortie de 45 tours et sortie de l’EP The Road, le projet final est enfin disponible et se nomme Love in the 4th Dimension. Immersion dans l’univers des 4 londoniennes.

L’écoute débute avec Sucker, un des tout premiers morceaux du groupe et que l’on retrouve ici en version réenregistrée. Même si de nombreuses critiques les qualifient de groupe garage, avec ce titre, les 4 artistes se placent sous la bannière du rock. Riff énervés, batterie qui transpire l’agressivité, la voix à l’énergie dévastatrice de la chanteuse Juliette Jackson et les chœurs nous transportent directement haut, très haut. Les titres Bonfire et Silent Movie Susie se situent dans le même registre.

Même si dans l’ensemble, une certaine fougue juvénile se laisse entendre, il ne faudrait pas limiter le groupe à ce seul exercice de style. Un peu de power pop et de folk sont dissimulés par petite touche, notamment sur The Road et Formidable. Les rythmes sont alors plus lents, plus sensuels et plus mélancoliques. Paroxysme atteint sur The End, dernière balade accompagnée de violons aériens et de chœurs qui exaltent l’écoute. Sur l’ensemble du projet, un profond travail sur la tension a été effectué. Que ce soit sur Zeds ou encore avec Happy New Year, le rendu final est un clair-obscur saisissant.

A l’heure du bilan, on peut se dire que les 4 musiciennes redonnent un second souffle au Rock Anglo-Saxon. Elles cassent les frontières entre les styles et redéfinissent la manière de produire et de collaborer avec une facilité déconcertante. De leur rencontre dans un pub jusqu’à la création de cet album, le parcours fut étonnant. Groupe à suivre de près, très près.

  • Loic VERRIER

Artiste : The Big Moon
Album : Love in the 4th dimension
Label / Distribution : Columbia
Date de sortie : 07 avril 2017
Genre : rock alternatif, indie rock
Catégorie : Album rock

Total
0
Shares
Related Posts
Read More

MIKAL CRONIN, MC II

Merge/2013 Comparse et second lieutenant de son ami chevelu Ty Segall, Mikal Cronin revient avec un second album…
%d blogueurs aiment cette page :