Logo Sensation Rock

LE PEUPLE DE L’HERBE, Stay Tuned

A l’aube de leur 20 ans de carrière, le stupéfiant collectif lyonnais continue de défricher la piste d’une jungle sonore qui n’appartient qu’à lui. Entre électro métallisé, rock noisy, jazz hybride ou novo hip-hop, Stay Tuned s’applique à raffiner le groove apatride avec éloquence et maturité..

Tandis que les loups s’entre déchirent le moindre bout de barbaque, et que les moutons groggys s’étreignent d’un oeil dans l’immense bergerie populiste, ils sont quelques irréductibles, Jah merci, à défier ces systèmes.

Incontestablement, les mutins du Peuple de l’Herbe font partis de ces résistants.

S’adonnant sans réserve à leur goût des explorations musicales, riches de multiples influences et autres métissages, le combo d’origine lyonnaise ne s’est jamais endormi sous l’effet des volutes de leur plante fétiche, qui inspira leur nom et leurs créations à succès. Autonomes sans autosuffisance égotique, les compères n’ont  cessé d’ouvrir le champ de leurs expéditions sonores aux voyageurs partageant leur sens de l’acoustique et de l’humanité.  

Autant d’avant-garde que oldschool, Stay Tuned  (textuellement Rester à l’écoute) rappelle, si besoin était, combien le mélange des genres a largement participé au façonnage de leurs productions. Cette mixité revendiquée, et qui chez eux , s’avère être une formidable  source d’inspiration, que les membres comme les nombreux guests, depuis leurs débuts, cultivent avec maestria. Une règle élémentaire…

 

Intervals donne le ton, samples cinématiques et cinétiques, rythmiques lourdes, tandis qu’un vol de trombone flotte au dessus des chorus de guitares oppressantes. Une mise en bouche avant le vindicatif Abuse, et les premières lexies engagées du nouveau venu, l’excellent Oddatee. On pense à Prodigy, Public Enemy, et puis plein d’autres au fur et à mesure que les pistes se déroulent… Omniprésent pour son baptême,  il  insuffle aussi cet insouciant speed new-yorkais, presque tribal, dans le délicieux  Who’s Got It, propre à vous filer des fourmis dans tout le corps.

L’historique JC001, sa voix de mêlé-cass et le rythme dans la gorge, est toujours aussi impérial quel que soit le message qu’il souhaite passer. Comme dans le volubile Lucy Fire, mais aussi le plus sombre Refugees profondément ancré dans l’actu, ou l’inquiétant  et lancinant Only a Few.

Nameless Victim aux accents rap-noisy saturés et ses guitares obsessionnelles, vous transperce le cerveau tandis que les 2 MC’S fragmentent leurs colères contenues.

On notera aussi la participation de Marc Nammour, rappeur-poète de La Canaille, déjà présent sur le précédent Next Level, nous gratifiant d’un texte et d’une interprétation poignants (V13), en référence à ce tragique vendredi de 2015.

Une rythmique toute en glissades contrôlées, des riffs exaltés, des samples et scratchs subtils, des cuivres entêtants, l’ensemble porté par des orateurs de talent, rêveurs un brin désenchantés débordant d’énergie,  s’il peut d’abord désorienter par son atmosphère parfois plus grave que groove, le 8e album du Peuple de l’Herbe est tout simplement  remarquable de cohérence et de classe. Une étape Majuscule pour un collectif pleinement accompli. Absolument recommandable.

 

En concert le 25/02, la cave à musique à Macon, le 11/03, les abattoirs à Bourgoin-Jailleu, et dans toute la France…

  • Peterpop

Artiste : LE PEUPLE DE L’HERBE
Album : Stay Tuned
Label/Distribution: Verycords
Date de sortie: 27/01/2017
Genre: Hip Hop/Rock/Rap/Electro
Catégorie: Album Rock

Total
0
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :