Logo Sensation Rock

YOU ME AT SIX, Night People

Les anglais sont de retour. Après un Cavalier Youth qui avait laissé nombre de gens pantois, le quintet de You Me At Six nous livre un cinquième effort un brin révolutionnaire.

Les british démarrent sur les chapeaux de roues avec l’éponyme Night People, un morceau qui vibre de par ses guitares acérées et un tempo cadencé, le tout hanté par des choeurs scandant des ‘Oh-oh’ lancinants. De quoi déchaîner les foules. Le ton est posé : exit le pop-rock d’antan, le quintet innove et surprend. Plus One s’enchaîne, sur un rythme similaire, un titre entraînant, emporté par la voix endiablée de Josh Franceschi (chant) et son instrumental enragé. Les sonorités que l’on retrouve dans le rock anglais actuel est à l’honneur et cela s’entend et on apprécie cette authenticité retrouvée. Mais c’est sans compter sur la sensible Take On The World, cette balade qui vous emballe le coeur, sublimée par la voix de Franceschi sur une guitare à peine perceptible et pourtant assez présente pour nous émouvoir. Les titres Swear et Make Your Move, quant à eux, surprennent, autant pour la vivacité du premier que le deuxième qui se ballade entre des sonorités grunge et hip-hop, le tout surplombée d’une voix élancée et explosive, nous entraînant dans un rythme endiablé. Cette engouement est tout autant notable dans les Brand New et autres Can’t Hold Back qui donnent une énergie sans précédent à l’album. Nous sommes loin d’être sans restes : chaque morceau impose un certain respect de par le travail acharné qui s’en ressent dans sa construction. Enfin, l’envoutant Spell It Out fait son entrée, voix feutrée sur guitares douces explosant crescendo sur une instru brute et rauque, la voix nous prenant aux tripes, presque comme un cri, avant de redescendre, à couper le souffle. Le petit bijoux de l’album.  C’est le subtil Give qui clôturera le tout, un joli morceau emporté par la voix incroyable d’un Franceschi qui nous donnerait presque la chair de poule. Parfait pour conclure cet opus.

Night People est l’album de la maturité pour You Me At Six. Fondé sur un rock pur, bien loin de ses prémices pop, l’opus impressionne. Aucuns artifices, un instrumental au naturel, à nous rappeler certains Strokes et autres Black Keys. Guitares et percussions sont mis à l’honneur, ayant une part aussi importante que la voix sur cet album, le tout jouant entre linéarité et complexité. Night People ne se compose certes que de dix morceaux mais les anglais ont donné à chacun une dimension entière. Chapeau bas messieurs.

 

  • Emma FORNI

Artiste : You Me At Six
Album : Night People
Label/distribution : Infectious Music
Date de sortie : 6 janvier 2017
Genre : Rock Alternatif / Indie
Catégorie : Album Rock

Total
0
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :