Logo Sensation Rock

BON JOVI, This House Is Not For Sale

 

2016 // 2017 marquent le grand retour des groupes ayant percés dans les années 1990, et Jon Bon Jovi ne déroge pas à la règle ! C’est en grande forme que nous retrouvons l’artiste phare des années glam metal dans le monde, le rockeur au grand coeur, avec la parution de son 13ème album studio intitulé This House Is Not For SaleUn message clair, faisant probablement référence aux difficultés auxquels la formation a dû faire face ces dernières années, entre le départ du guitariste mythique Richie Sambora (remplacé par Phil X), l’intronisation officielle du bassiste Hugh Mc Donald et les changements de label.

Mais cette production n’en était que plus attendue et c’est avec un réel grand plaisir que nous l’avons écouté pour vous. Commentaires.

 

L’album débute avec le morceau éponyme, This House Is Not For Sale. Un riff lance l’introduction du titre et nous nous apercevons rapidement que l’influence Sambora n’est plus là. Cependant, cela reste tout de même agréable à écouter, et nous émettons un avis plutôt positif à chaud concernant le nouveau guitariste. La voix de Jon Bon Jovi est reconnaissable entre mille et nous réchauffe le cœur. Il scande ses paroles avec tellement de cœur qu’on se croirait au milieu d’un speech où il tente de nous convaincre de ses idées. Et c’est chose faite, car à la fin de l’écoute, nous sommes plutôt d’avis avec lui : la maison Bon Jovi n’est pas à vendre, et c’est tant mieux !

Chacun des 12 morceaux reste malgré tout axé autour de la même structure : couplet, refrain, couplet, refrain, pont, refrain. Ce nouvel opus est une ode au changement, de par les paroles des titres portant en majorité sur les épreuves traversées et comment s’en sortir face aux situations que le groupe a vécues.

 

Les nouvelles sonorités du combo passent par les morceaux Living With The Ghosts et Born Again Tomorrow, qui semblent être des titres expérimentaux. En effet, pour le premier, l’instru est extrêmement intéressante, notamment aux niveaux des ajouts de claviers sur la fin. Tout en longueur, ce titre est une production épique, mélancolique et mélodique à la fois. Quant à Born Again Tomorrow, les sonorités sont plus électroniques qu’à l’accoutumée, et une grosse partie du refrain est aérienne, ce qui n’est pas déplaisant. Le riff de guitare que l’on peut entendre tout du long du titre est vraiment intéressant et nous offre une vision d’ensemble des capacités techniques de Phil X.

Knockout dispose d’un côté un peu plus groovy, laissant parfois de marbre. C’est un titre extrêmement dansant, avec notamment une ligne de basse qui sort du lot ainsi qu’un galop de batterie qui tape !

Quelques titres plus loin, The Devil’s In The Temple est également un morceau qui groove. Le titre est porté par les ajouts de claviers qui donnent un aspect plus pêchu à cette composition qui fait d’ores et déjà parti des morceaux les plus pertinents de cet opus.

 

Bon Jovi part dans une direction plus Modern Rock, et ça se sent au travers de morceaux comme Roller Coaster ou encore New Year’s Day. Ce dernier est un morceau puisé dans une inspiration qui semble venir de groupes un peu plus du milieu du metal, avec des riffs notamment très influencé shoegaze. Le break de milieu de morceau laisse place à une partie plus calme que le début du titre, où Jon Bon Jovi force un peu sur sa voix (notamment lors du premier refrain « I’m singing Hallelujah, Amen, the angels say. Let’s hope tomorrow finds us, it’s new year’s day. ».

Mais nous n’échappons pas aux traditionnelles ballades ! Labor of Love, Scars on this Guitar ou encore les morceaux Real Love ou I Will Drive You Home disponible sur la version Deluxe.

 

Enfin, nous pouvons également découvrir une facette plus axée pop rock avec les morceaux Reunion ou Come On Up to Our House, nous rappelant parfois à des groupes comme Coldplay.

Reunion dans un premier temps est un morceau calme, qui monte cependant crescendo tout du long pour se terminer en apothéose. Quant à Come On Up To Our House, c’est un morceau digne d’un final d’album qui invite au partage et conclue à merveille la version standard de cet album.

Il est par ailleurs fort dommage de ne pas bénéficier du morceau We Don’t Run sur la version standard, car il dispose d’une force incroyable et est extrêmement plaisant à écouter.

 

This House Is Not For Sale est un très bon album. Les paroles sont d’une intelligence sans faille, l’évolution des guitares grâce au nouveau guitariste est plutôt bonne, même si l’influence Sambora n’y est plus, cela reste tout de même agréable et plaisant. Bon Jovi fait part d’une grande maturité avec cet opus, sorti lors d’une période compliquée et la situation est gérée d’une main de maître par ce grand artiste. Nous espérons avoir l’honneur de le voir tourner en France avec cet opus dans les mois à venir.

 

  • Marion ARNAL

Artiste : Bon Jovi

Album : This House Is Not For Sale

Label / Distribution : Islands Records

Date de sortie : 04 novembre 2016

Genre : Modern rock, Hard Rock

Catégorie : Album Rock

Total
19
Shares
Related Posts