Logo Sensation Rock

SPRING KING, Tell Me If You Like To

Spring King, c’est une bande composée de quatre musiciens complètement possédés par leur art. Ces jeunes là ne font pas semblant. Depuis 2013, ils interprètent un mélange de rock, de pop et de punk à un rythme infernal. C’est grâce au talentueux Tarek Musa, un producteur anglais, que le groupe se lance et ose. Sous son regard bienfaisant et ses conseils, les garçons travaillent et sortent leur premier album intitulé Tell Me If You Like To. Une création qui va sans aucun doute chambouler vos tympans.

Et ça commence fort avec les Spring King. L’album s’ouvre avec le titre City, un morceau taillé sur mesure avec des finitions au top du top. Le refrain est tapageur, il s’invite dans votre tête pour ne pas y ressortir de sitôt, il serait plus facile de déloger un rat de sa tanière. Le tempo quant à lui est vif, il s’appuie sur la batterie qui frappe lourdement et semble inépuisable. On se demande quel genre de substance ils lui ont fait avaler. Un style affirmé et brut qui rappelle la fougue et l’énergie de The Hives. Autant dire que vos corps vont bouger frénétiquement avec ce son et vous ne pourrez rien y faire !

Ce n’est pas avec les deux titres suivants que vous allez trouver du calme et de la sérénité. Detroit et Who Are You ? s’enchaînent à vitesse grand V, pas le temps de souffler. Il faut dire que l’album ne dure qu’une petite trentaine de minutes. Deux titres qui semblent se compléter, ils évoluent dans la même effervescence, avec la même construction.  Cependant, on remarque une petite originalité avec Who Are You ? un saxophone fait une apparition timide au milieu de la chanson. Un petit plus sans grand intérêt qui n’enlève pourtant rien à cette composition intéressante et impulsive.

Le groupe puise dans des influences riches qui ont fait leurs preuves, on peut citer spontanément les Clash. Spring King ne tombe pas pour autant dans la caricature ou le plagia. L’ensemble reste novateur, les arrangements viennent offrir de la modernité et du renouveau. It’s So Dark nous offre une cure de nostalgie, une contenance maigre mais tellement redoutable et efficace. La voix du chanteur semble en retrait, lointaine, pour laisser toute la place à l’instrumentalisation. Un son réussi qui nous transporte dans un univers underground.

Take Me Away est une ballade mais cela ne saute pas aux yeux instantanément. Le début résonne un peu comme les autres titres avec des accroches sonores fortes, un son dense. La voix et les chœurs viennent apporter de la douceur, de l’innocence. Le rythme surexcité semble reprendre son souffle et se complaire dans une ambiance plus calme et reposante. On voyage à travers des sonorités profondes, de la fraîcheur, de la hauteur. Le piano vient consoler les cordes de guitare et ouvrir son cœur. Une composition bien dosée qui nous fait poser un regard plus doux sur le groupe.

Les Spring King savent donc tout faire, cela repose en partie sur ses ingénieux musiciens qui offrent une belle performance. Le titre Rectifier est un bel exemple, la batterie est compétitive et agit avec précision, un travail d’orfèvre qui nécessite du temps et de l’expérience.

Tell Me If You Like To est un opus bien ficelé, il y a du tempérament, du style et une énergie radieuse. À écouter et à partager sans modération, parce qu’ils le mérite. 

Artiste : Spring King

Album : Tell Me If You Like To

Label/Producteur : Island records/Barclay

Date de sortie : 10/06/2016

Genre : Pop, Rock

Catégorie : Album Rock

Total
0
Shares
Related Posts
Read More

DA SILVA, La Distance

PIAS Recordings/2012 Enregistré auprès d’une fine équipe, le petit chanteur tatoué revient avec un nouvel album plutôt sombre…