MYSTERY JETS, Curve of the Earth

Mystery Jets est de retour avec un nouvel album intitulé Curve Of The Earth, 4 ans après leur très bon Radland. Ce nouvel opus nous transporte dans un voyage indie très typé années 80. Leur sixième album en date est de loin le plus ambitieux et le plus personnel dévoilé à ce jour.

L’album s’ouvre sur une intro de piano catchy suivie d’une explosion progressive de riffs electro et de beats de batterie percutants et saccadés, le tout surplombé par le chant d’Harrison, jouissant d’une voix toujours aussi impressionnante. Telomere est le titre plus court de l’album mais sûrement l’un des plus intense.

Après leur tournée suivant la publication de Radland, les indie-rockeurs s’étaient alors éclipsés du paysage musical se faisant discrets. Les comparses se sont retrouvés pour enregistrer dans une usine de bouton désaffectée à Stoke Newington, et Curve Of The Earth a vu le jour. Le disque garde la recette qui a façonnée Mystery Jets, tout comme en témoigne le titre aérien Bubblegum ou l’hypnotique Taken By The Tide, qui prouve indéniablement que le groupe a gagné en maturité artistique. Leur créativité depuis la sortie de Radland en 2012 n’a cessé de croître, le résultat est à mille lieux de leur indie pop dansante de Making Dens, paru il y a dix ans déjà.

La plupart des neufs titres sont rythmés par des envolées de synthés, des lignes de chant souvent sombres et des riffs de guitare tout aussi intéressants.

Blood Red Balloon reste le morceau démontrant l’attachement à leurs racines et influences 70, à coups d’harmonies magnifiquement orchestrées et d’un bon solo de guitare. Midnight’s Mirror fait mouche également avec ses lignes de basses profondes.

The End Up, le dernier titre de l’album, est puissant. Tandis que Harrison fredonne des complaintes amoureuses, las des turbulences des romances passées, on ressent de une lueur d’espoir qui surgit de l’ambiance pourtant lourde du morceau.

On sent que la formation a gagnée en maturité et en ambition artistique. Curve of The Earth est à ce jour leur essai le plus personnel et le plus abouti, avec une succession de titres renversants, plus sincères et paisibles qu’auparavant, même si un ou deux titres n’ont rien d’exceptionnel. Ceux qui aiment les Pixies ou Tame Impala, aimeront cet album, c’est sûr.

Artiste : Mystery Jets
Album : Curve of the Earth
Label/Distribution : Caroline International
Date de sortie : 22/01/2016
Genre : Alternative, Rock
Catégorie : Album Rock

Total
0
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :