Logo Sensation Rock

MARIE DAVIDSON, Un Autre Voyage

Artiste multi-tâches et multi-groupes, on a déjà vu Marie Davidson aux côtés de Xarah Dion (Les Momies de Palerme), de Pierre Guerineau (Essai Pas), de David Kristian (DKMD) à chaque fois dans des projets ambitieux et originaux. Cet Autre Voyage ne déroge pas à la règle.

Synthés analogiques, séquenceurs et boîtes à rythme sont les outils de cette “pop existentielle” aux six titres évocateurs. De quoi est-il question, où nous emmène donc ce voyage, cette autre forme de voyage ? Marie Davidson – nom de vamp, d’héroine qu’on imaginerait écrasant cigarettes sur cigarettes, regard fixé au loin – nous parle d’une Amérique mangée par les motels miteux (Balade aux USA). Une terre évoquant la nuit qui s’étire, les routes interminables vécues à l’aune des insomnies, l’énergie douloureuse pour garder les yeux ouverts, les rideaux miteux, les canapés sales mais molletonneux et les néons aux spots vacillants.

Vacillants, comme des morceaux sous perfusion neurasthénique, toujours au bord du précipice mais raccrochés à la barrière de sécurité. On retrouve sa voix parlée, à la fois lourde et cristalline qui vient brouiller le sens de ses paroles (souvenez-vous du Je ne t’aime pas, titre naïf qui se chargeait de pesanteur). À la fois très froid (Excès de Vitesse chuchoté sur un beat abrupte), atmosphérique et presque dream-pop (sur Insomnie). Déployé en presque neuf minutes d’une transe de sorcière sur Perséphone. “Aux enfers, on la trouve triste et calme, sur Terre, on la trouve radieuse”. Marie Davidson est cette lignée d’artistes nourris de cold-wave qui font colmater le dance-floor avec la torpeur.

Cet album est comme un alias, une façon de se rencontrer soi-même, “l’être humain moderne est mal à l’aise, mélancolique, nostalgique et c’est sans retour” qui touche une corde sensible par ses envoûtements. Équilibre entre poésie noctambule et mécanique machinale.

-Clémence Mesnier

 


Artiste : Marie Davidson

Album : Un Autre Voyage

Label/Distribution : Holodeck Record

Date de sortie : 14/04/2015

Genre : synthwave

Catégorie : Album rock

Total
0
Shares
Related Posts
Read More

MIKAL CRONIN, MC II

Merge/2013 Comparse et second lieutenant de son ami chevelu Ty Segall, Mikal Cronin revient avec un second album…
%d blogueurs aiment cette page :