Logo Sensation Rock

LIVE-REPORT : ANGUS & JULIA STONE, Samedi 25 avril, à L’Odyssée, Lausanne (CH)

C’est sous l’impulsion du producteur Rick Ruben ( Red Hot Chili Peppers, Metallica, Jay-Z … ) qu’Angus et Julia Stone ont repris leur collaboration avec un troisième album sorti l’été dernier. L’Odyssée de Lausanne accueille ce samedi 25 avril 2015 devant 2000 personnes la dernière date de la tournée qui s’en est suivi.

En ouverture Jake Issac (UK) se présente seul sur scène pour nous distiller ses ballades teintées de folk et de soul. Volubile et très à l’aise, il sait captiver l’attention du public passant de la guitare folk au clavier, rythmant le tout avec une grosse caisse. Le songwritter anglais semble fait pour la scène et est promis à une belle carrière. Un set d’à peine 35 minutes mais convaincant.

A 20h45, la perle australienne, – frères et sœurs à la vie comme à la scène – Angus et Julia Stone, font leur entrée devant un public conquis d’avance. It’s all Okay chante donc Julia Stone en ouverture, tiré de son répertoire solo. Oui, tout semble « Ok » pour cette dernière date d’une tournée qui a sillonné le monde, des petites salles aux zéniths, des festivals confidentiels au mythique Coachella. Peu après c’est son frère Angus qui entonne un It was blue  – inédit sur cette tournée – aux accents « stoogiens », titre là aussi issu de son œuvre personnelle.
Angus-Julia-Stone-Lausanne-25-04-2015 (2)

For you  et Crash & Burns  interprétés respectivement par Julia puis Angus nous démontre ensuite combien, chacun à leur manière, ils savent faire frissonner une salle avec leurs voix si particulières et différentes l’une de l’autre. Et pour sûr, c’est la joie qui semble animer le groupe ce soir, l’entraînant Private Lawns issu de leur premier opus rompt avec la mélancolie : Julia Stone alterne chant et solo de trompette donnant un air de fête à la patinoire transformée pour l’occasion.

Angus-Julia-Stone-Lausanne-25-04-2015 (7)

Le show est définitivement lancé, si Angus reste discret sa sœur communique avec plaisir ne cessant de répéter combien elle est heureuse de retourner en Australie le lendemain. Le groupe semble vouloir néanmoins profiter de cet instant. Grizzly Bear, titre phare du dernier album, nous rappelle certains souvenirs lorsqu’il qu’il sévissait sur les ondes, l’été dernier, et laisse place à cet instant magique où Julia Stone reprend d’un façon très espiègle le You’re the one that I want  du duo John Travolta et Olivia Newton-John. Le groupe fait participer la salle et nombreux sont ceux, qui secrètement, rêvent d’être « the one that she wants »…

Angus-Julia-Stone-Lausanne-25-04-2015 (4)   Angus-Julia-Stone-Lausanne-25-04-2015 (8)
Le set se termine par le tube  Big Jet Plane, de leur précédent album suivi de A Heartbreak, single fantastique du dernier disque qui n’a pas eu le succès qu’il aurait mérité. Souvent interprété en ouverture de leurs concerts, il se trouve bien mieux valorisé en final.
Nos australiens, ne se font alors pas prier pour revenir et terminer le show comme à leur habitude, seuls sur scène en acoustique pour un vibrant Santa Monica Dream. Julia prend auparavant un malin plaisir à exprimer encore une fois son bonheur et annoncer que nous sommes à la veille de l’anniversaire de son frère. C’est un concert à savourer, la tournée est finie même si le groupe reviendra cet été écumer les festivals (Musilac, Eurockéennes, Paléo, etc.) où chacun sait hélas que les concerts y sont trop courts…

Anne-Claire
Crédit photos : Eric

Total
0
Shares
Autres publications
%d blogueurs aiment cette page :