Logo Sensation Rock

THE SOFT MOON, Deeper

Composé dans un village perdu en Italie, enregistré à Venise (dans les studios nommés “Hate”, tout un symbole), Luis Vasquez sort un troisième album nourri d’indus et d’angoisse. La lune douce luit dans une nuit suppliciée. 

C’est la voix qui nous arrive en premier à la figure. Habitué aux psalmodies et aux murmures funèbres, The Soft Moon a libéré les cordes vocales pour les exploiter da façon hargneuse, métallisée, grattée à l’extrême ou passée sous une charge d’effets. Violente, plein de soufre, la voix est tordue, métamorphosée, balancée entre fonds gutturaux très “métal” et effets d’écho.

Elle supplée des textes nihilistes, fuyant, issus d’un esprit dévasté mais jamais en apitoiement sur soi-même. Tout dans cet album est traumatisant. Les paroles sonnent comme des phrases introspectives répétées à soi-même, dans un accès de conscience folle, “Escape myself”, “Kill myself”. On n’est pas étonné que Luis Vasquez ait longtemps fait des cauchemars de fin du monde.

Desertion, bande-son de guérilla ; Far, emporté par un courant cold-wave que ne renierait pas Jessica 93. Sur l’album Zeros, la voix était filtrée, cachée sous les effets atténuants ; des voix enfouies qui représentaient des paroles qui n’arrivaient pas, un langage qui n’aboutissait pas, bloquait. Il disait alors que si un jour ces mots parvenaient à sortir, sa musique pourrait prendre des tournants plus lyriques. C’était prophétique. Sauf que son lyrisme est gothique, déterré d’un caveau. Des morceaux sans trêve et sans repos, un disque sous tension ininterrompue.

Luis Vasquez dit l’avoir écrit dans un état calme, bien plus reposé et moins torturé que sur ses précédents opus. Mais en soi, peu importe ; peu importe les textes, la voix, les instrus, la postproduction. Tout ça n’est rien comparé au courant dans lequel va vous noyer cet album. All Is Black. Noir, noir, noir c’est noir. Frénétique. Brutal.

-Clémence Mesnier

Artiste : The Soft Moon

Album : Deeper

Label/distribution : Captured Tracks/ Differ-Ant

Date de sortie : 31/03/2015

Genre : Néo cold indus

Catégorie : Album rock

Total
0
Shares
Autres publications
%d blogueurs aiment cette page :