Logo Sensation Rock

HELSINKI, A Guide For The Perplexed

Quelques semaines après la sortie du nouvel album du projet de Carl Barât And The Jackals, c’est au tour d’un autre acolyte de Peter Doherty de faire parler de lui. Helsinki, le collectif du bassiste de Babyshambles, Drew McConnell, sort son deuxième album intitulé A Guide For The Perplexed sous le label indépendant Fierce Panda. Le casting est fourni et pour le moins séduisant, Albert Hammond Jr., Peter Doherty, ou Ray Suen collaborent tout au long de l’album. 

Helsinki, c’est un projet personnel à la fois rock et folk, avec des morceaux empreints d’une sensibilité à fleur de peau. L’irlandais apporte une deuxième réponse convaincante et extrêmement plaisante à son émancipation en solo. A Guide For The Perplexed est surprenant, étonnant. On ressent le grand panel d’influences emmagasiné, en passant de la folk typiquement irlandaise aux racines rock anglaises ; le melting-pot d’influences est recraché fidèlement d’une manière quasi-parfaite. Sans jamais aller dans une direction précise, A Guide For The Perplexed n’est ni blanc, ni noir. On navigue entre plusieurs univers sans jamais s’ennuyer une seule seconde. On passe aussi par plusieurs ressentis, plusieurs émotions, de la mélancolie à l’excitation, en l’espace de 3 minutes, redoutable ! Le premier titre de l’album, Rising Heights, rappelant par moment Radiohead, pose les bases de l’album sur des airs de ballade folklorique irlandaise, très sobre, avec seulement quelques notes de piano, des mélodies de chant subtilement mélancoliques accompagnées d’une guitare acoustique. Une reprise de Manu Chao avec Peter Doherty, (Je Ne T’aime Plus sur Choices), façon reggae sautillante, surprend à tel point qu’on doit attendre le refrain pour en être sûr et la réécouter plusieurs fois pour y croire.  D’ailleurs, Choices n’est pas la seule surprise de l’album, The Batteries Weren’t Dead, le titre sur lequel intervient le guitariste des Strokes, Albert Hammond Jr., marque une envolée harmonieuse vers d’autres cieux, avec une voix qu’on voudrait écouter davantage et des airs très marqués de Pink Floyd. L’autre belle surprise de cet album réside dans la qualité des arrangements très travaillés, avec la présence de cordes offrant plus de profondeurs aux morceaux.  Au final, un bon album solo, avec des influences digérées et assumées, des explorations sonores et des collaborations trépidantes.

Artiste : Helsinki

Album : A Guide For The Perplexed

Label/Distribution : Fierce Panda

Date de sortie : 2 Mars 2015

Genre : Pop, Rock, Folk

Catégorie : Album Rock

Alex.

Total
0
Shares
Autres publications
Lire

THE KILLERS, Wonderful Wonderful

Avec le cinquième album intitulé Wonderful Wonderful, The Killers a rarement sonné aussi expérimental et mid-tempo. Certains titres…
%d blogueurs aiment cette page :