Logo Sensation Rock

FATHER JOHN MISTY, I Love You, Honeybear

I Love You, Honeybear, voici la suite de Fear Fun, premier album de l’ex-Fleet Foxes Josh Tillman, désormais posté derrière l’excentrique pseudo Father John Misty.

Trois ans se sont écoulés depuis Fear Fun (paru en 2012), petit chef-d’oeuvre de folk berzingue à la mode honky tonk, trois ans pendant lesquels le Néo-Orléanais d’adoption a tourné avec son groupe ou en solo, parfois armé d’une guitare et d’un sens de l’humour ciselé dont certains manquent parfois cruellement. Pendant cette période toujours trop longue pour un fan, Tillman aura aussi rencontré l’amour. Du genre qui s’écrit avec un grand A. Son épouse, Emma – photographe, cinéaste et accessoirement dominatrice dans le clip de Nancy From Now On – est la personne à qui s’adresse ce disque.
I Love You, Honeybear est donc un disque d’amour. Mais au lieu de flirter avec les clichés, Tillman saute dessus à pieds joints pour mieux s’en moquer. La formule un peu ringarde du titre (en français : “je t’aime mon petit coeur en sucre”) traduit cette déclaration à la femme qu’il aime tout en utilisant un certain sens de l’ironie. L’album passe donc par une série de morceaux évoquant la rencontre de Josh le musicien et Emma la photographe (la ballade folk I Went To The Store One Day), le couple qui fête son anniversaire de mariage au son d’un mariachi band (Chateau Lobby #4), la relation longue distance faite d’échanges de mails et textos (l’étonnant et electro True Affection), les secrets qu’on ne veut pas révéler trop vite (le boogie nerveux The Ideal Husband) ou les défauts de Madame (le velvetien The Day Josh Tillman Came To Our Apartment). Tout ici est donc ramené à la sphère intimiste, autobiographique, et les arrangements finement – très finement, même – ouvragés par Jonathan Wilson et Josh Tillman lui-même forment un écrin pour ces chansons romantiques à prendre parfois au second degré.
Et si les détracteurs viennent reprocher à cet album sa grandiloquence, sa luxuriance ou son trop plein de jeux de mots, Tillman pourra leur répondre que “le train de leurs injures roule sur les rails de son indifférence”. C’est ça, la classe américaine.

Artiste : Father John Misty

AlbumI Love You, Honeybear

Label/distribution : Sub Pop/Bella Union/PIAS

Date de sortie : 09 février 2015

Genre : indie folk

Catégorie : Album un peu rock

Total
0
Shares
Related Posts

LOW, C’mon

Sub Pop/PIAS/2011 A l’instar de la pochette, Low injecte de la lumière dans sa musique. De Duluth, Minnesota,…
Read More

ABNEY PARK, Off The Grid

Indépendant/2011 Voici un groupe très singulier, un gros point d’interrogation. Tombé dessus totalement par hasard, je me laisse…