Logo Sensation Rock

BROKEN BELLS, After The Disco

Sony/2014

Après le succès d’un premier album éponyme paru il y a quatre ans, il y avait fort à parier que Brian Burton (Danger Mouse) et James Mercer (tête pensante des Shins) alias Broken Bells remettraient le couvert pour une nouvelle aventure pop rétro futuriste.
On perçoit d’emblée avec Perfect World et ses nappes de claviers très 80’s que la collaboration entre les deux rtistes a permis à chacun d’évoluer depuis leur premier opus où l’on sentait la différence des deux styles. James Mercer débarquant d’un univers indie rock et Burton ajoutant ce groove pop/hip hop.
After The Disco,
véritable tube FM où l’on reconnaît entre mille la sonorité de Danger Mouse, a le don de nous faire bouger la tête avec néanmoins un air de déjà entendu. Pourtant, malgré l’empreinte de celui-ci, l’album demeure plus fouillé et approfondi que son prédécesseur avec des refrains pop SF (Holding On For Life) mais également des choses plus surprenantes allant de la ballade mélancolique (Leave It Alone) aux expérimentations rétro disco (The Changing Lights).
L’écoute prend fin avec un doublé intéressant soit le poignant The Angel And The Fool rappelant la mélancolie de Feeling Good (Nina Simone) et dans une veine plus dansante The Remains Of Rock N Roll où le duo cherche à nous perdre dans le continuum espace-temps entre pop groovy et disco.
Même si parfois les titres se ressemblent plus ou moins, After The Disco nous donne cette impression de voyager dans un univers où l’on doit laisser la musique nous guider à travers notre imagination et l’interpréter à notre façon.

Total
0
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :