Logo Sensation Rock

SUMMER PACK #5 : Serj Tankian, Slipknot, P.O.D., Staind

Serjical Strike/Warner/2012

Serj Tankian continue sa carrière solo avec Harakiri, un troisième album mi-figue, mi-raisin. Malgré une intro puissante et mélodique (le réussi Cornucopia), ce nouvel opus peine à convaincre comme le prouve un Harakiri très/trop politisé voire un tantinet nunuche (cf le clip). On est un peu loin des morceaux alambiquées et dévastateurs de System Of A Down (certains fans seront peut-être déçus), Tankian tente une approche plus commerciale en se frottant à un son punk-rock plus convenu mais tout de même volontaire.

http://wac.450f.edgecastcdn.net/80450F/loudwire.com/files/2012/06/image002.jpgRoadrunner/2012

Les neuf hommes masqués de Des Moines sortent leur premier best of, histoire qu’on ne les oublie pas. En effet, depuis All Hope Is Gone en 2008, le groupe de Corey Taylor n’a rien produit de nouveau, tout juste une réédition de Iowa. Alors quoi de mieux que la compilation pour faire parler de soi. Raccourci idéal pour ceux qui ne connaitraient pas Slipknot, Eyeless, Wait And Bleed, People=Shit, Before I Forget, Vermillion, Psychosocial sont là pour vous mettre au goût du jour.

http://www.kontext-paper.ru/wp-content/uploads/2012/07/cover.jpgRazor & Tie/2012

Après quatre ans de silence, P.O.D. signe son retour avec un Murdered Love dans la droite lignée de leurs précédentes productions. Une fusion entre rock et rap, auxquels s’invitent parfois le funk ou des touches d’électro (Murdered Love). Même si le style est passé de mode, le groupe de San Diego persiste et délivre d’excellentes compos où la rythmique lourde est entrecoupée de passages plus mélodiques (Babylon The Murderer, Higher). Mais parfois se laisse aller dans la ballade facile (Beautiful). A noter que Sen Dog de Cypress Hill apporte son flow sur West Coast Rock Steady.

http://www.israbox.com/uploads/posts/2012-07/1341692980_500front.jpgEagle Rock Entertainement/Naive/2012

Aaron Lewis et les siens offrent un best of en forme de live, retraçant les bientôt 20 ans d’existence de groupe.Live From Mohegan Sunne laisse aucune production de côté, deDysfunctionou dernier album éponyme sorti à l’automne dernier. Le son lourd de Staind qui fit de la formation une des grandes de la scène néométal du début des années 2000 est toujours maitrisé. Entre titres heavy (Spleen,Eyes Wide Open,Mudshovel) et ballades (Throwing It AllWay,It’s Been Awhile,Outside), ce live démontre toute la puissance scènique de Staind.

F. & Georges.

(c) 2012

Total
0
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :