Logo Sensation Rock

PEAKING LIGHTS, Lucifer

Weird World/Domino Records/2012

Lucifer est le troisième album du duo New-Yorkais, formé par Aaron Coyes et Indra Dunis. La naissance du premier enfant de ce couple fraichement marié aurait été une des principales inspirations pour l’écriture de cette nouvelle mouture. Vu par Coyes comme la vision nocturne de leur son, Lucifer fait la part belle à des compos plânantes et onirique, le bande-son d’une nuit, du crépuscule à l’aube. L’intro s’intitule d’ailleurs Moonrise et elle plante parfaitement l’atmosphère du reste du disque. Un ambiance cristalline, un mélange de sons synthétiques qui parfois peut rappeler certaines pistes du Ghosts I-IV de Nine Inch Nails (Beautiful Son). Electro (Live Love), dub et sensuel (Cosmic Tides), Peaking Lights parvient vraiment à créer avec tous ces artifices une ambiance qui viendra perturber le nycthémère. Des morceaux longs qui pourraient être difficiles d’approche, mais ce disque ne peut que s’écouter dans une ambiance adéquate, peut être au début d’une ivresse ou au détour de la consommation de substances illicites. Il faudra donc le voir comme la bande-son d’une nuit sans sommeil, car il sera plutôt difficile d’y percevoir un sens en l’écoutant à froid.

Total
0
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :