BON IVER, iTunes Session

iTunes/2012

Justin Vernon est coutumier de l’exercice de la session live. Nombreux sont ceux qui ont capté les prestations de Bon Iver aux quatre coins de la toile.

Beaucoup sont passés par la case iTunes Session pour présenter des versions live de leurs morceaux. Vernon et ses neuf musiciens dévoilent ainsi quelques-uns des titres parus en 2011 sur le deuxième album Bon Iver, Bon Iver. Pas d’anciens morceaux, néanmoins.
Beth/Rest, le titre que Phil Collins aurait pu écrire démarre la session. Personnellement, je me passerais bien de ceui-là, n’ayant jamais vraiment pris goût à ses sonorités 80’s
. Vient ensuite l’un des plus beaux titres écrits par le barbu du Wisconsin, Michicant. La guitare y est cristalline, les harmonies vocales majestueuses. On en redemande. Ca tombe bien, Holocene, l’une des autres réussites de Bon Iver, Bon Iver se charge de nous convaincre qu’en live, Bon Iver, c’est bien. Le falsetto de Vernon résonne, bercé par les arpèges de guitare délicats. On sent à travers ce titre toute les capacités du groupe et sa générosité.Puis, quelques percussions se fraient un chemin et Minnesota impose son rythme avec toujours le chant hanté de Vernon qui répond à une instrumentation riche flirtant presque avec l’afro-beat. Justin laisse ensuite de côté le chant aigu et interprète Hinnom, Tx de manière touchante et avec une voix plus grave. Très proche de la version album, ce morceau en apesanteur dévoile l’émotion des chansons de l’auteur de For Emma, Forever Ago.

Pour terminer cette session réussie, Bon Iver propose une relecture de Who Is It de Björk, apparue sur l’album vocal de l’Islandaise, Medùlla. Ce dernier morceau de la prestation live nous prouve l’étendue des influences de Bon Iver et nous laisse imaginer que pourquoi pas, un jour, il interprètera un duo avec Björk.

Total
0
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :