Logo Sensation Rock

U2, U22

Mercury/2012

Ah, comme il serait simple de dire du mal de U2. Et les Irlandais ont leur lot de détracteurs, prêts à bondir sur eux à chaque nouvelle sortie artistique ou médiatique de la bande à Bono. Mais comme ici on n’est pas chez Télérama ( si toutefois il subsistait un doute, il n’y a qu’à relire notre chronique du dernier Camille pour s’en convaincre), alors on ne dira pas de mal gratuitement de U2 (et aussi fondamontalement, on les apprécie).

U22 est une compilation live retraçant la tournée U2 360° qui fit suite à la sortie de No Line On The Horizon. La particularité de ce recueil est que les 22 pistes le composant ont été choisis par les membres de U2.com. Par rapport à la carrière des Irlandais, cette setlist est une goute d’eau dans le vaste océan de la production du supergroupe (bonjour la formule toute faite). Mais on remarque que ce sont les plus vieux morceaux qui restent les plus appréciés des fans. Hormis trois titres issus de No Line On The Horizon et de How To Dismantle An Atomic Bomb (Magnificient, City Of Blinding Lights, Moment Of Surrender), les autres compos ont toutes plus de dix ans. Et on sent bien le savoir faire indéniable de Bono, The Edge, Larry et Adam, un groupe de stade absolu, mais qui peut offrir autant de morceaux rock et emballants (Elevation, Even Better Than The Real Thing, Mysterious Ways) que des titres plus intimistes (la version acoustique du sous-estimé Stay (Faraway So Close), le magnifique All I Want Is You). Enumérer chaque piste ne servirait à rien, d’autant plus que tout le monde connait les tubes de U2 et ne fera aucune découverte avec U22. Mais il est assez sympa de toujours entendre Bad, The Unforgettable Fire dans leur version live, ou d’écouter la trop rare Zooropa. Et le but de U22 n’est pas de gagner de nouveaux adeptes, c’est plus un cadeau fait par le groupe à ses fans, qui ont leur laissant carte blanche pour le choix des chansons de cette compil’, les font pénétrer un peu plus dans leur univers.

Total
0
Shares
Related Posts
Read More

APRIL MARCH & AQUASERGE

Freaksville Records/La Baleine/2013 On avait laissé la charmante Américaine chanter l’adaptation de Laisse Tomber Les Filles de France…