Logo Sensation Rock

FATHER JOHN MISTY, The Demos

Sub Pop/2012

Pour accompagner la sortie de Fear Fun, le très respectable label Sub Pop offre aux premiers acquéreurs de la nouvelle production de Joshua Tillman un EP de démos. Cinq morceaux dans leurs versions brutes, avant que ceux-ci ne passent entre les mains du magicien Jonathan Wilson. On ne va pas le cacher, ce disque est réservé aux fans de FJM. En effet, la qualité sonore n’est pas ce qu’on pourrait qualifier d’excellente. On doit être ici en présence des premiers enregistrements de l’album, des prises faites sur un 4 pistes à la maison. Mais il y a tout de même un certain charme à l’écoute de ces quelques pistes lo-fi, qui ont vraiment été paufinées et grandies une fois passées par les studios de Laurel Canyon. Ainsi, on découvre Sally Hatchet sans son riff de guitare à la Beatles. Every Man Needs A Companion est déjà une complainte pleine de mélancolie, mais présente des paroles différentes de la version finale. Fun Times In Babylon a plus un côté 50’s que méditerranéen sans les arrangements de mandoline et de cuivres. Le plus de ce EP est sans doute aucun Nothing Hurt Worse, un titre qui n’apparait pas sur Fear Fun. Le morceau est plus une compo de J. Tillman que de Father John Misty, nous rappelant les ambiances de Singing Ax ou de A Year In The Kingdom, ce qui explique finalement son absence de la tracklist finale. Une folk song acoustique épurée, voix/guitare, qui délivre son petit frisson.

Ce recueil de démos est donc plutôt dispensable du fait d’un son relativement mauvais, mais les heureux possesseurs de cette édition limitée ne bouderont pas leur plaisir de pouvoir quelque part élargir l’univers du décomplexé Father John Misty.

Total
0
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :