Logo Sensation Rock

LIVE REPORT : BLACK BOX REVELATION, La Rodia, Besançon, Vendredi 13 Avril 2012

Ah Vendredi 13, jour autant idolâtré par les joueurs et maudit par les superstitieux. Ce n’est pourtant pas un chat noir qui pointe le bout de son nez en direction de notre chère Rodia mais une étrange « Boite » de la même couleur formé par deux jeunes belges j’ai nommé : Jan Paternoster au chant et à la guitare et Dries Van Dijck à la batterie, fondateurs des Black Box Revelation duo blues-rock/garage dont la renommé ne cesse d’accroitre depuis 2 ans. C’est donc sous le signe de la chance pour nous que se déroulera ce Vendredi 13 avec la venue du duo débutant leur tournée européenne.

My Perception, troisième effort studio de la formation sera à l’honneur ce soir nous plongeant dans un univers blues/garage à la distorsion bien sale à l’instar de groupes tel que : The White Keys ou encore The Black Stripes.

D’emblée le duo sort la grosse artillerie à grands coups de riffs bluesy (limite stoner) et martellements de futs de batterie pour Skins : un des morceaux les plus emblématique du dernier album rappelant par moment les débuts des américains The Black Rebel Motorcycle Club.

Explosion de joie de la part du public lorsque retentissent les premières notes de High on a wire chanson incontournable de leur précédent album Silver Threats véritable tube rock/garage qui a beaucoup joué dans la notoriété du groupe en 2010. Certains disent même: « Ca ressemble à du Oasis, enfin surtout la voix on dirait Liam Gallagher ». Pas totalement faux avec néanmoins une approche musicale plus intéressante ceci dit et une personnalité certainement plus sympathique.

Jan entame ensuite ce qu’il a qualifié de « song for the girls» Love licks, ballade blues-rock qui vient calmer quelque peut les esprits de la foule qui s’est laissé emporter par la déferlante rock garage des titres précédents. Arrive également le très bon Here come the kick étrange morceau aux ambiances rock psychédélique. On sent que le duo est totalement possédé et Jan en transe nous envoie un long solo de guitare très saturé mais pour le moins bluffant.

Après une courte pause les Black Box nous reviennent pour 3 titres pour notre grand plaisir.

Madhouse véritable hymne rock déclenche un nouvel engouement du public décidément très réceptif ce soir. Arrive My perception qui a donné son nom au dernier album en date (que je conseille d’ailleurs à tous ceux qui souhaite découvrir le groupe) teinté de mélodie plus pop ce morceau trouverait aisément sa place sur les radio Rock-FM. Et pour terminer en apothéose : Sealed with thorns débutant sous des faux airs de ballades pop-rock mais enchainant sur un solo de guitare très bluesy et vraiment impressionnant de 6 minutes montre en main.

Après environ 1h20 très intenses les Black Box Revelation se retire laissant planer derrière eux une aura psychédélique dûe à la saturation de la guitare toujours branchée mais qui possède toujours son charme. Nous aurons eu droit ce soir à un concert rock-garage vraiment réussi et très intense. A voir pour toute personne qui aime ce genre musical et à revoir pour les habitués du duo, dont on espère d’autres dates en France prochainement.

Total
0
Shares
%d blogueurs aiment cette page :