Logo Sensation Rock

MILAGRES, Glowing Mouth

Memphis industries/PIAS/2012

Une voix à la Chris Martin et des popsongs efficaces. La bande à Kyle Wilson a tous les atouts pour réussir.
Tout à fait dans la mouvance actuelle des groupes qui savent dégainer des mélodies plus vite que leur ombre, Milagres prend néanmoins un malin plaisir à jouer avec les styles, tour à tour pop (Here To Stay, Halfway), tour à tour electro avec une pointe de shoegaze (Glowing Mouth, Gentle Beast) ou plus acoustique (le très beau début piano, guitare et voix de Moon On The Sea’s Gate). Le tout fonctionne plutôt bien, le groupe tente de belles envolées instrumentales, Wilson y chante avec assurance, Milagres ne se restreint pas et reste accessible, évite la grandiloquence.

Finalement assez loin de Coldplay, donc, et plus proche de The National, Other Lives ou Elbow, ces cinq New-yorkais signent peut-être l’un des disques de l’année.

Total
0
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :