Logo Sensation Rock

JOHNNY FLYNN, Been Listening

Transgressive Records/PIAS/2010

Enregistré dans le studio d’Ed Harcourt en compagnie d’autres illustres musiciens anglais (Anna Calvi et Laura Marling), le deuxième album de Johnny Flynn amène de la couleur dans le folk.
Cet artiste doué, joueur de mandoline et de pleins d’autres instruments, est, à l’instar de Laura Marling et de Fionn Regan (qui sort d’ailleurs un troisième disque, bientôt chroniqué ici), un porteur de lanterne du folk ancestral largement diffusé dans les 60’s (on pense à Nick Drake, Fairport Convention, Vashti Bunyan…). Comme Zach Condon (alias Beirut), Flynn chante d’une voix claire et assumée. Et comme l’Américain auteur du très réussi
The Rip Tide, Flynn aime mettre de la couleur dans ses chansons, à grand renforts de trompettes, violons et autres banjos sans perdre le fil de la mélodie, en faisant parfois le clin d’œil aux musiques de l’Est et au folklore en général.

Total
0
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :