Logo Sensation Rock

WANDA JACKSON, The Party Ain’t Over

Third Man Records/2011

Dans peu de temps sortira en exclusivité Vault, la performance scénique de la Reine du Rockabilly, Wanda Jackson & The Third Man House Band en support DVD et vinyle. Voici l’occasion de retourner quelques mois en arrières, le 25 Janvier 2011. La Dame, âgée de 73 ans, accompagnée par Jack White revient avec un album haut en couleurs (le mot convient parfaitement) : The Party Ain’t Over.
Let’s Have A Party, reprise du King, a été son grand succès. Avec le temps, tout le monde pensait que la Reine avait tiré sa révérence. Jack White, producteur hyperactif l’affirme haut et fort : The Party Ain’t Over ("la fête n’est pas finie") pour Wanda Jackson ! Sa Mission ? Propulser la Dame dans le XXIème siècle et dépoussiérer le Rock n’ Roll. D’ailleurs, elle y prend goût ! Third Man Records nous présente un album explosif de frou-frou, de drapures et de vinyles (réalité) roses fuchsia qui vous emporteront dans les méandres d’un rock puissamment kitsch ! Shakin’ All Over ouvre la piste de dance, un classique qui a traversé les âges et qui en quatre minutes prouve son efficacité immortelle. Après écoute vous vous direz : "Mais quelle voix, c’est fou pour une dame de cette âge la !" Aujourd’hui, le cliché du rock des fifties, c'est l’américain les cheveux tirés en arrière et le sourire aussi blanc que blanc, Rum and Coca Cola en est la plus belle représentation : pour être kitsch, c’est kitsch ! Les instruments à vents pincés, la rythmique presque vacancière et festive et le refrain chanté avec entrain par Wanda : "Drinkin' rum and Coca-Cola …" vous envahiront durant des semaines entières.
Pour les deux morceaux qui suivent, nous exigeons le tapis rouge : Thunder On The Mountain de Bob Dylan vous fait
danser le rock comme jamais, et bien évidement, Jack White et Wanda Jackson ont osé ; You know I’m no good, vous l’avez reconnu : l’un des succès de notre chère Amy Winehouse. Autant dire que la perle vaut son pot de cacahuètes, c’est rock (Jack à bidouillé la chose) et l’interprétation est parfaite. La Reine à survécu à la Princesse, étrange situation : Pouvez-vous imaginer une seule seconde une dame de 73 ans chanter : "I told you I was trouble, yeah you know that I'm no good ?" C'est à vous mettre sur le cul !
Les pistes suivantes son toujours aussi efficaces, peut être plus languissantes, plus amoureuses : Like ABaby, avec ses Ooooh ooooh géniales à chanter ou encore le Teach Me Tonight, déclamé à cœur ouvert ! L’album se conclut sur le duo : producteur guitaristique & chanteuse ; Wanda Jackson et Jack White, avec le country Blue Yodel #6, parfait pour une fin de soirée ou des moments nostalgiques.
The Party Ain’t Over est un album réussi, avec une excellente production qui plaira aux vieux comme aux jeunes. Nous pouvons dire que Jack White a rempli sa mission : c’est kitsch, moderne, énergique. Wanda Jackson est géniale et rayonnante. Le disque rend aussi un hommage à une époque que nous pensions révolue, et prouve que le rock est immortel.
Total
0
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :