Logo Sensation Rock

CHEYENNE MARIE MIZE, Before Lately

Sono Blast Records/2010


Après quelques collaborations, notamment avec Bonnie « Prince » Billy, voisin de Louisville, la belle Cheyenne Marie Mize sort sa première production solo.
Avec un tel patronyme et un tel minois, le rapprochement avec Alela Diane est facile, et à l’écoute du premier morceau Best, on s’y croirait. Mais ceci n’est que le temps d’une chanson. CMM crée son propre univers, un folk intimiste au son de divers instruments que la jeune artiste maîtrise à merveille. De la guitare de Waiting qui sonne comme une comptine au banjo de Friend, la chanteuse nous envoûte dans cet album à la production minimaliste. A tel point qu’on sentirait presque sa présence à côté de nous.
Guitare, banjo, violon, percussions : voici tout l’étendue du talent de Cheyenne. Chaque instrument accompagnant à merveille sa voix, rappelant parfois Chan Marshall ou encore Fiona Apple (Not ou le très jazzy Doctor de clôture).
Tout l’album est une réussite, qui atteint son sommet avec With(out). Rien que celui-ci justifie l’achat de Before Lately. Morceau le plus orchestré de l’opus qui commence par un simple accord de guitare, il monte en puissance pour arriver à un mariage percussions/violon, sans pour autant verser dans la grandiloquence.
Cheyenne Marie Mize reprend donc le flambeau du folk féminin américain, délaissé par Cat Power depuis You Are Free.

Total
0
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :