Logo Sensation Rock

JOHN VANDERSLICE, White Wilderness

Dead Oceans/Differ-Ant/2011

En France, John Vanderslice est un illustre inconnu et n’est pas non plus une star dans son pays, l’Amérique. Mais, il jouit d’une certaine renommée en tant que producteur et propriétaire de studio d’enregistrement, ce qui lui permet depuis 2000 de sortir ses disques de pop soyeuse, arrangée et ponctuellement engagée.
Enregistré en 3 jours à San Francisco avec l’appui de John Congleton (Bill Callahan, Antony & The Johnsons, The Walkmen…), ce disque a également bénéficié de la participation du Magik*Magik Orchestra mené par Minna Choi.
Pour débuter White Wilderness, JV nous gratifie de Sea Salt, morceau à l’efficacité redoutable, orné de cordes et servi par cette voix légèrement voilée.
JV fait également la part belle à de bonnes folksongs moins arrangées (After It Ends, English Vines), ce qui permet à l’auditeur de souffler un peu, car l’omniprésence de cordes, cuivres et autres bois (The Piano Lesson, Overcoat) peut parfois peser.
Un disque de pop originale parfois noyé par trop d’arrangements, mais qui révèle un songwriting atypique.

Total
0
Shares
Autres publications
Lire

CAT POWER, Sun

Matador/Naïve/2012 L’été avait commencé en beauté. Ruin, le premier single dévoilé par Cat Power écartait les nuages de…

THE STROKES, Angles

RCA/Sony/2011 Le nouveau The Strokes sera-t-il également le dernier ? On peut se poser la question à l’écoute…
%d blogueurs aiment cette page :