Logo Sensation Rock

COCOON, Where The Oceans End

Sober & Gentle/Universal/2010

Deuxième opus studio du duo pop-folk-édulcoré clermontois, “Where The Oceans End” nous propose de suivre le parcours d’un baleineau (???). Après les pandas, ça change. Pourquoi pas ? L’iode c’est bon pour les rhumatismes.
Seulement voilà, la thérapie ne prend pas. On écoute ce disque et puis on arrive à la fin et puis voilà on l’oublie aussi vite. Cocoon nous sert la même recette que sur le premier disque, sans révolution à part peut être ces quelques arrangements de cordes. Peu de titres se détachent du lot, mis à part le single “Comets” assez entrainant quoique encore très formaté. On retiendra surtout “Dee Doo”, où pour la première fois Morgane Imbeaud pique la vedette à Mark Daumail.
Bref, un disque qui plaira à un public radiophonique mais qui ne satisfera pas un auditoire avide de nouveauté.

Total
0
Shares
Related Posts
Read More

NO DOUBT, Push And Shove

Interscope/Universal/2012 Push And Shove est le sixième album studio d’un groupe qu’on n’attendait plus. No Doubt revient dans…
%d blogueurs aiment cette page :