Logo Sensation Rock

Sophie Hunger – 1983

Two Gentlemen/Universal

Les douces harmonies vocales qui nous accueillent à l’ouverture de l’album ne nous disent que du bien du second opus de Sophie Hunger, en droite ligne de l’album lumineux que la suissesse nous avait offert en 2009. On retrouve d’une part ces morceaux rythmiquement tendus (Lovesong To Everyone, 1983 en langue allemande), et d’autres pépites plus intimistes à l’image du délicat Headlights avec cette voix comme surgissant du fond d’une cathédrale, ou Citylights Forever ménageant sa lente montée en puissance, suivant les pas d’une batterie légère et déliée. Une pop rock helvétique en apesanteur, servie par une voix puissante et assurée, sachant pourtant susurrer quand il le faut, comme sur cette reprise lunaire de Le vent nous portera. On retrouve le talent d’arrangeuse de la suissesse sur Approximately Gone qui avance comme un serpent et les ballades au piano (la très belle D’Red). L’artiste n’hésite pas à s’aventurer sur des terrains plus expérimentaux comme avec Invisible et sa rythmique dans un esprit plus moderne, flirtant avec le hip hop.

Total
0
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :