Logo Sensation Rock

Hey Hey My My – A Sudden Change Of Mood

hey-hey-my-my.jpg

Les français de Hey Hey My My reviennent avec un deuxième album qui sonne beaucoup plus rock alors que le premier s’inscrivait dans une veine résolument folk et acoustique. Julien Gaulier et Julien Garnier viennent du punk et le virus de cette musique diabolique n’a pas tardé à les rattraper. Attention, Hey Hey My My n’ont pas produit ici un disque de punk, loin de là. Mais doit-on vraiment s’attendre à un soudain changement d’humeur comme nous l’annonce en anglais le titre de l’album ? D’une certaine manière oui. Le son s’est étoffé et diversifié. Le groupe varie les registres, d’un contexte hard rock (légèrement parodique ?) avec Oh Lord !, Hey Hey My My passe à des morceaux très pop (You Look All The Same To Me et ses arrangements de chœurs très caractéristiques, tendance The Thrills, Pool, légèrement cradingue et terriblement pop que ne renierait pas Weezer). Au piano ou à la guitare, le groupe délivre des titres efficaces, mixés par Tony Hoffer (Supergrass, Air, The Kooks, Beck…), entre une pop light et une power pop plus musclée, et se montre encore capable de nous produire de délicats morceaux comme le très beau Hopeless Girls, hommage très mal déguisé à Sergent Pepper. Ajoutez à ce cocktail déjà fourni quelques titres plus dancefloor (Go To Hell et ses ‘’hou hou’’ qui électriseront certains et en énerveront d’autres), et vous obtenez l’un des disques les plus intéressants de cette fin de saison.

Total
0
Shares
Autres publications
Lire

EVANESCENCE, Evanescence

Wind Up Records/EMI/2011 Le groupe préféré des adolescents gothiques, enfin, s’habillant en noir et cultivant une certaine aversion…
%d blogueurs aiment cette page :