Logo Sensation Rock

THE WEDDING PRESENT + FOGGY BOTTOM, le vendredi 16 septembre 2022, La Laiterie – Le Club, Strasbourg (67)

The Wedding Present, Laiterie 2022, Benoit GILBERT

Ce vendredi 16 septembre 2022 avait un air de rentrée. De retour à La Laiterie, c’est au Club qu’il fallait être afin de (re)voir The Wedding Present.

 

FOGGY BOTTOM

Assisté en premier partie par les Lorrains de Foggy Bottom, la soirée démarrait au quart de tour avec des titre comme A toute allure, Match nul ou encore Dans cet endroit. Le style est marqué par un son puissant mêlant grosse guitare distordue, basse et batterie martiales et un clavier tout aussi lourd en support à une voix pour le coup sous exposée (également constatée sur disque). L’ensemble est plaisant entre shoegaze et groupes hexagonaux de la fin des 90’s, voire Placebo (les accords de A toute allure). Bonne entame en somme avec une mention spéciale pour l’excellente Sous la pluie.

 

THE WEDDING PRESENT  

La mythique formation leedsienne, emmenée par le non moins mythique et charismatique David Gedge était de retour à Strasbourg pour enchanter une foule d’aficionados mais aussi de jeunes venus en famille. Oeuvre de transmission oblige.

C’est un long et généreux set de 22 titres qui est donné ce soir. Si les premiers titres défilent à vitesse grand V (Dalliance, Dare, Suck, …), prouvant au passage que les musiciens sont en bonne forme, la seconde partie du set s’oriente vers des morceaux plus longs (Octopussy), aventureux (Granadaland) teintés d’onirisme voire de frénésie. Quelques cordes y sont passées ce soir-là sont les assauts du leader fort de ses 62 printemps!

Echangeant à de multiples reprises avec son auditoire, tantôt dans la langue de Molière, tantôt en anglais, le frontman désormais chenu a plongé dans ses souvenirs en rappelant que le premier passage de la bande ici-même dans la capitale alsacienne remontait à 1993. Et c’était à La Salamandre, lieu nocturne encore en activité, mais désormais tourné vers d’autres univers sonores.

Se refermant avec My favorite Dress, titre au cours duquel les cordes ont été une énième fois étrillées, cette première date de la nouvelle saison de la Laiterie fut qualitative.

Que de bons augures pour la suite et notamment un automne à la programme 3 étoiles!

-Mots et crédit photos: Benoît GILBERT

Total
14
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :