Logo Sensation Rock

The Luka State

Qui?
Un quatuor originaire de Winsford, petite ville située dans le Cheshire (Nord-Ouest de l’Angleterre, entre Manchester et Liverpool).

Tout commence pour The Luka State par la rencontre de Conrad Ellis et de Sam Bell, deux potes d’adolescence. Le premier, Conrad, sera le chanteur et le second, Sam, deviendra bassiste. Tous deux sont ensuite rejoints par Jake Barnabas (batteur) puis, un peu plus tard, par Lewis Pusey (guitariste). Voilà donc The Luka State dans sa formation définitive.

Quoi?

Dans leur musique, The Luka State dégage une énergie tant brute que communicative.
Le quatuor britannique distille un rock rentre-dedans qui, dès le début d’un morceau, frappe nos petites cages à miel. Essayer The Luka State, c’est l’adopter, le proverbe n’a jamais été aussi vrai!

Le panel d’influences est varié, les petits gars de Winsford se nourrissant d’absolument tout ce qui peut servir : Frank Carter And The Rattlesnakes, Stereophonics ou encore Liam Gallagher.

Les deux singles parus, à savoir Oxygen Thief et Bring Us Down, offrent un bel aperçu de tout ce dont The Luka State est capable et autant dire qu’il n’en fallait pas davantage pour nous convaincre. Oxygen Thief, explosif et trépidant, n’est pas sans nous rappeler Sticky, morceau phare de l’album de Frank Carter And The Rattlesnakes du même titre. Hymne rock par excellence, Oxygen Thief montre un Conrad Ellis à la voix criarde et gutturale, dans laquelle ressort une rage à peine contenue. Que dire de la batterie de Jake et des riffs de guitare de Lewis, abattant un labeur colossal et envoyant du bois à toute volée!

Oxygen Thief est déjà un tube en puissance quand, à peine dévoilé, le non moins sulfureux Bring Us Down fait parler de lui. Le rythme se révèle différent d’Oxygen Thief mais le quatuor britannique livre une prestation calquée sur des bases similaires. Cris de rage, riffs acérés de guitare et son brut de décoffrage sont au menu de Bring Us Down qui, à n’en pas douter, va asseoir un peu plus The Luka State sur les premiers strapontins de la scène rock british, voire même internationale.
Sur Bring Us Down, le timbre de voix rocailleux de Conrad revêt des accents de Kelly Jones, lorsque Stereophonics fait du bon rock (Do Ya Feel My Love par exemple).

Oxygen Thief avait déjà placé la barre très haut, Bring Us Down relèvera sans soucis le défi de la faire monter d’un cran. Le grand standard de The Luka State, ne le cherchons pas plus loin, c’est bien Bring Us Down!

Quand?

The Luka State ont déjà sorti un album en janvier 2021, intitulé Fall In Fall Out. Son successeur, en dépit de la parution d’Oxygen Thief et Bring Us Down, est ardemment espéré mais rien n’a encore été annoncé. Il n’en est pas moins clair que The Luka State, avec ces deux singles dévoilés, a frappé un grand coup sur l’échiquier du rock britannique, le quatuor se révélant comme la sensation alternative du moment. N’ayons pas peur des mots, The Luka State est bien la sensation rock en devenir, celle que tous les festivals vont s’arracher à prix d’or!

The Luka State : the rock is on fire!

 

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Related Posts
Read More

SEAFRET

Qui ? Jack Sedman, 23 ans, au chant et Harry Drapper, 20 ans, multi-instrumentiste à la fois guitariste, bassiste,…