Logo Sensation Rock

HELLFEST WARM’UP TOUR 2022 – TAGADA JONES + CRISIX + REDEMPTION, le samedi 23 avril, La Rodia, Besançon (25)

  • “Si tu ne viens pas au Hellfest,  le Hellfest viendra à toi “
La Rodia accueille pour la seconde fois le WARM’UP,  destiné à faire patienter les fans de métal jusqu’au meilleur festival du monde, j’ai nommé le Hellfest.
Allez, c’est parti.  On attaque dans le dur avec un groupe de pur rock, Redemption – comme une certaine marque de fromage,  c’est écrit dessus : we are Redemption and we play rock’n roll !
Une énergie folle,  des riffs qui mettent la salle en transe,  et une musique aux faux airs de hard rock revisité 2022. Ça marche !
Comme quoi la valeur n’attend pas le nombre des années,  vu la jeunesse du chanteur.  A moins que ce ne soit dans les gènes, vu le talent du papa bassiste.
Toujours autant d’énergie mais un style totalement différent pour CRISIX,  qui bombarde dès son entrée sur scène du trash agressif et survitaminé. Immédiatement,  les têtes commencent à banger et les pieds à taper en rythme.
En langage universel – donc par gestes vu que la communication orale est compliquée entre Français et le reste du monde non francophone – le chanteur demande un wall of death,  puis nous fait tous sauter , one two, three,,,  jump jump jump! Et la salle entière suit!
Une première: le karaoke metal.  Bon  comme on dit, l’important c’est de participer,  pas de comprendre ce qu’on chante… jusqu’à…Antisocial ! Bel effort d’adaptation à son public!
On est chauds,  prêts pour les patrons : Tagada Jones.
Ils ont beau tourner depuis des années,  ils n’ont rien perdu de leur énergie communicative et  de leurs idéaux , et on suit !
Ils enchaînent,  le wall of death entraîne un max de monde,  les refrains sont repris en chœur,  la communion est totale.
Et finir sur Mort aux cons, quelle apothéose !
On en a pris plein les oreilles , et plein les yeux avec le concours d’air guitare, où tous les concurrents,  s’ils n’ont pas tous le même niveau,  avaient tous le même cœur au ventre… ou aux bras.
Décidément,  il n’y a que le Hellfest pour réussir le tour de force de faire patienter tout en faisant rêver un bond dans le temps de 2 mois… pour le plus grand Hellfest jamais réalisé !
Total
1
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :