Logo Sensation Rock

Empty Head / Empty Head

Vous vous souvenez sans doute d’Empty Head, cette formation liégeoise dont le morceau Hunted From Below est passé à de nombreuses reprises sur les ondes, eh bien 
les revoici avec l’EP qui nous était promis.

Rappelons qu’Empty Head est un quintet constitué des guitaristes frangins François et Thomas, du bassiste Benoît, du batteur et ingé du son Thibaut et du taulier 
Simon au chant.

Cet EP s’intitule tout bonnement Empty Head et comprend 4 morceaux parmi lesquels figurent les deux singles Hunted From Below et Cosmic Rave.

C’est précisément Cosmic Rave qui entame les hostilités de manière trépidante, suivi de Mirror, Hunted From Below et Suffocated dream.

Les deux premiers singles laissaient entrevoir du rock tapageur avec d’énormes riffs de guitare mais Mirror et Suffocated dream, complétant l’EP, inversent quelque peu 
la tendance même si, bien entendu, le style Empty Head reste bien rock. Un rock tourné davantage vers les sonorités 70’s. Mirror et Suffocated dream sont de cet acabit, 
démarrant piano piano pour monter crescendo en puissance. Ces deux morceaux frisent les 5 minutes (4 minutes 51 pour Mirror et 4 minutes 45 pour Suffocated dream. 
On se prend alors à regretter que cela ne soit pas plus long avec une telle musique et la voix haut perchée de Simon.

Cosmic Rave n’est pas très court non plus, durant 4 minutes 8. Une compo proche de Hunted From Below mais encore plus aboutie et agrémentée de nombreux 
bouleversements de rythmes. En outre, on pense tout de suite aux Sherlocks tant la voix de Simon et les guitares projettent des relents du groupe britannique.

Cosmic Rave, à l’image de Hunted From Below, comptera à coup sûr dans la playlist rock de l’année et dans les premières positions.

Cet EP des belges d’Empty Head s’avère très accompli, réservant en tout 17 minutes de bonheur rock. Le petit bémol, on l’a déjà souligné, est que ce disque soit trop court 
(10 ou 12 morceaux auraient été parfaits) mais bon c’est ainsi, on ne va pas mégoter sur le nombre des compos. Peut-être qu’à l’avenir notre quintet liégeois nous 
concoctera un véritable LP qui comportera ces 4 morceaux plus une palanquée d’inédits d’aussi bonne qualité.

On dit toujours qu’il faut savoir apprécier le présent et se contenter de ce qui nous est proposé, faisons donc ainsi en attendant mieux.

Bravo en tous cas à ces petits belges de talent dont, vous pouvez en être certains, on reparlera!
Total
8
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :