Logo Sensation Rock

Dan Croll, Hit your limit/Coldblooded

Dan Croll nous gratifie d’un album tous les trois ans, est-ce volontaire ou le simple fait du hasard ? Toujours est-il que le songwriter britannique n’a pas dérogé à cette règle en 2020. Après Sweet disarray (2014) et Emerging adulthood (2017), notre ami Dan sort cette année Hit your limit/Coldblooded qui est  le troisième album d’une carrière déjà bien entamée.
Le petit gars de Newcastle s’est envolé vers les Etats-Unis, plus exactement à Richmond (Virginie) où ce nouvel effort a été élaboré .
Dan Croll s’inscrit dans la tradition des grands folkeux des temps modernes, discret mais tellement efficace et précieux à nos oreilles.
Enfant lui-même de la folk, Dan fait désormais des émules avec Conrad Vingoe et Joe Chester pour ne citer qu’eux.
Lentement mais sûrement, sans faire de vagues, Dan Croll suit son petit bonhomme de chemin. Au cours des dix compositions que comporte Hit your limit/Coldblooded, il n’hésite pas à faire se côtoyer morceaux à sonorités électroniques et bijoux folks où la guitare, sans partage, règne en maître.

 

L’opus débute tout en boucles synthétiques sur Hit your limit et Coldblooded, les deux titres associés dans l’ordre étant réunis pour former celui de l’album. Ajoutez à cela de fantastiques effets vocaux à la Tame impala et le tour est joué !  C’est sur So dark que la ressemblance entre Kevin et Dan se remarque le plus. Le tryptique Hit your limit/Coldblooded/So dark se révèle entraînant et trépidant, se démarquant du reste de l’album composé dans un style folk de ballades interprétées au piano ou à la guitare. Grand plan est la meilleure de toutes, magnifique joyau guitare/voix qui, disons-le tout de go, nous égaie et laissera une marque indélébile sur cet été. Grand plan fait partie de ces compos que l’on ne se lassera jamais de fredonner et cela sans crainte aucune du ridicule.
Comme il n’y a pas que Grand plan, citons également Yesterday et ses influences 70’s,  Honey moon conçue dans la même veine ainsi que Work dont les premiers accords de piano ne sont pas sans nous rappeler les fabuleuses compos de James Blake, bien que la suite du morceau donne les coudées franches aux cuivres estampillés soul.
Il serait inconvenant d’oublier Actor with a loaded gun où la guitare s’offre la part belle, magistralement secondée par la voix de Dan Croll.
Rain, morceau dynamique et toujours en tandem guitare/voix, fait figure d’intrus au milieu de cet ensemble homogène dans lequel folk et électro soul font bon ménage.

Dan Croll n’a pas dissimulé son impatience de voir ses fans découvrir ce nouvel album, à tel point qu’une ribambelle de singles a déjà vu le jour. On peut énumérer, dans l’ordre des parutions : Yesterday, Actor with a loaded gun, Stay in L.A. ou encore Grand plan et Work (au moins deux singles pour chaque arrivage).

A l’écoute de ce Hit your limit/Coldblooded, on comprend aisément que Dan ait eu hâte que nous assistions à cet accouchement sans douleurs et reconnaissons, bien volontiers, qu’il nous tardait à nous aussi de voir débarquer ce nouvel opus du britannique.
Incontestable diversité de styles, refus de l’immobilisme et du confort musical, Hit your limit/Coldblooded est tout cela à la fois .
On passe de So dark à Grand plan sans transition et de Hit your limit à Yesterday comme dans du beurre.
Difficile donc d’ignorer ce troisième LP de Dan Croll qui, à n’en pas douter, accompagnera plus d’une sieste en hamac ou sur un transat, le verre à la main pourquoi pas ! Puissent ces nouvelles mélodies sucrées de l’ami Dan nous faire le plus grand bien et où que l’on soit !

Note de 10 sur 10.

Jean-Christophe Tannieres

 

Total
1
Shares
Related Posts
Read More

ROSCOE, Cracks

PIAS Recordings/2013 Roscoe ? Roscoe ? Tiens, tiens, mais ce ne serait pas le titre d’une des chansons…