Logo Sensation Rock

BRIAN FALLON – LOCAL HONEY

Il faut croire que le Comté de Monmouth (New Jersey) est un creuset de talents.

D’ailleurs, la musique et la façon de narrer les histoires de Brian Fallon n’est vraiment pas sans rappeler celle de Springsteen, né 30 ans auparavant dans ce même coin des États-Unis.

L’influence du Boss est palpable dans des titres comme “Vincent” et surtout “Hard feelings“.

Fallon s’est affranchi des grosses guitares de son groupe The Gaslight Anthem, a repris des cours en particulier de fingerpicking parce qu’il ne parvenait pas à jouer ce qu’il avait en lui, et a réduit sa musique à l’essentiel : belles mélodies, textes sensés et profonds, avec un soupçon d’americana.

Le tout juste quadragénaire nous offre un album introspectif et très personnel. Pour preuve la première piste de cet opus “When you’re ready“, composé pour sa fille. Lors de son écriture, Brian a confié n’avoir pu retenir ses larmes (source Kerrang).

On pourra regretter que seuls 8 titres figurent sur cet album, mais à ce sujet, il précise qu’à l’origine, il y en avait 4 de plus. Faute de pouvoir les rendre cohérents avec les autres, il a tout simplement décidé de ne pas les inclure.

Huit titres qui suffisent toutefois à flotter quelques instants dans une atmosphère éthérée.

Il suffit d’y replonger avec délectation pour prolonger ce sentiment d’infini et d’universalité.

Thomas.

Total
3
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :