Logo Sensation Rock

Kitt Philippa, Human

Faisons connaissance avec une artiste à la voix d’ange que de nombreuses chanteuses peuvent lui envier. Ce petit bout de femme a pour nom Kitt Philippa et est originaire d’Irlande du Nord.
Les premiers enregistrements de cette autodidacte de la musique datent de 2011 à Belfast mais le succès n’est hélas pas au rendez-vous. Notre jeune prodige reste confidentielle, ne dépassant pas l’Irlande du Nord. Il faudra attendre 2013 et le EP Broken to be rebuilt pour que Kitt connaisse enfin la consécration, encore précaire certes mais laissant présager des lendemains qui chantent et pleins de promesses.

La jeune diva, dont la voix recèle un véritable arsenal d’influences allant de Faist à Dido, adopte comme premier nom de scène Katharine Philippa.
Par la suite, elle assurera avec maestria et brio les premières parties de Soak, Villagers, Lisa Hannigan ou encore de Tom Odell.
Précieux sésames pour faire son trou dans le métier avant de voler la vedette à ses illustres aînés de la pop irlandaise.

Kitt Philippa confirme avec cette fois-ci un LP baptisé sobrement Human, paru dans la foulée du EP You qui a contribué à donner un bel aperçu de ce à quoi ressembleraient les nouvelles compos de la belle irlandaise.
Kitt Philippa s’est produit dernièrement au festival Eurosonic (Pays-Bas) dont elle fut l’une des principales révélations. Human renferme 10 pépites absolument géniales et d’anthologie.

L’univers musical de cet opus se partage entre plusieurs instruments de prédilection. Tout d’abord le clavier qui n’est pas sans nous rappeler certains morceaux de London Grammar sortis en 2013 comme Hey now. Sur Human, parmi les morceaux clavier, citons par exemple justement le titre éponyme Human, You ou encore Fahrenheit, le piano (L, Atlas, Untitled, Lion) mais aussi la guitare sur Grace où Kitt se met dans la peau de Faist, chanteuse pour qui la guitare fut l’instrument fétiche de ses compositions.
Des influences gospel apparaissent dans 68 2/4 avec un publique qui tape dans ses mains et bat la mesure.

Cet album véhicule un merveilleux message d’amour, de paix et de fraternité entre être humains de tous bords et de toutes conditions sociales. Dans le morceau Human, le plus évocateur d’entre tous sur le plan des paroles, Kitt dit : « nous sommes l’amour, nous sommes la paix, nous sommes humains ». On peut difficilement faire plus pacifique et rassembleur.
De somptueuses compos telles que Lion, You et même Grace nous remplissent d’émotion, laquelle donne un caractère magique et théâtral aux diverses interprétations.

Les morceaux joués au clavier ainsi que les effets vocaux qui les accompagnent nous transportent dans un univers électro dont London Grammar n’est jamais bien loin. C’est le cas avec You et Human mais aussi Lion, bien que ce dernier soit composé au piano. Dans la voix de Kitt Philippa sur Lion, l’influence Hannah Reid s’époumonant dans Hey Now ou Nightcall se fait clairement sentir.

Human est le résultat d’un fantastique travail de production et d’arrangements, du pur bonheur pour nos oreilles. Pour un premier LP, Kitt Philippa s’en est merveilleusement bien sortie. L’impatience de voir la jeune irlandaise dans les divers festivals et sur d’autres albums se fait grandissante. Kitt peut d’ores et déjà se targuer d’être l’une des révélations pop de ce début d’année. S’il fallait établir un classement des trois meilleurs morceaux de cet album, figureraient sur le podium Lion, Human et You.
Des albums comme Human on en redemande !

Jean-Christophe Tannieres

Total
0
Shares
Related Posts
Read More

FOALS, What Went Down

A peine leur dernière tournée terminée, Yannis Philippakis et sa troupe planchait déjà sur l’écriture du successeur d’Holy…
%d blogueurs aiment cette page :